SEPT
  • VEN
    22
    SEPT
  • SAM
    23
    SEPT
  • DIM
    24
    SEPT
  • LUN
    25
    SEPT
  • MAR
    26
    SEPT
  • MER
    27
    SEPT
  • JEU
    28
    SEPT
  • VEN
    29
    SEPT
  • SAM
    30
    SEPT
  • DIM
    1
    OCT
  • LUN
    2
    OCT
  • MAR
    3
    OCT
  • MER
    4
    OCT
  • JEU
    5
    OCT
  • VEN
    6
    OCT
  • SAM
    7
    OCT
  • DIM
    8
    OCT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 30 Août 2017 à 16h00

Mer
30
AOUT
16h00
Le sport aux armées - 1ère Guerre mondiale (50min)

 

Au moment où tous les regards sont braqués sur le possible choix de Paris comme capitale hôte des Jeux olympiques de 2024, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé fait évènement en redonnant vie aux amours précoces du cinéma et du sport au travers d’une exposition d’images rares et d’une programmation de films uniques des premiers temps du cinéma. 

 

A travers une sélection de films d’instruction, d’actualités, de captations d’évènements sportifs et de fictions, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé proposera, en partenariat avec l’Insep et avec la collaboration de l’ECPAD, le CIO, le Musée départemental Albert Kahn, Gaumont-Pathé Archives, la Cinémathèque Royale de Belgique, les Archives françaises du film du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cinémathèque Française, une quinzaine de programmes offrant un panorama éclectique sur l’omniprésence de la thématique sportive dans les premières décennies du cinéma.

Sport et cinéma, une enfance partagée est parrainé par Gauthier Grumier, escrimeur français pratiquant l'épée, champion olympique par équipe et médaillé de bronze en individuel aux Jeux Olympiques d'été en 2016.

 

Le sport aux armées – 1ère guerre mondiale (50min)

présenté par Véronique Goloubinoff*

« Le sport aux armées pendant la Première Guerre Mondiale, facteur de la fraternisation des peuples. »

Loin d’avoir connu une période de moindre pratique pendant le conflit, le sport s’est au contraire modernisé dans les tranchées pour se diffuser ensuite dans la société. D’une activité intrinsèque à la formation militaire – gymnastique – et sous l’effet du brassage social et international qui s’opère au front, des disciplines autrefois réservées à l’élite vont se démocratiser et des pratiques venues d’ailleurs vont se répandre. Lorsqu’il n’est pas en première ligne, le soldat se distrait en jouant à des sports collectifs. Des rencontres entre alliées sont l’occasion de découvrir le rugby, la boxe anglaise, le baseball, etc., dans une ambiance fédératrice et porteuse de valeurs, sans oublier le rôle du sport dans la rééducation des blessés.

 

Match de rugby France – Nouvelle Zélande - 1917 (4min) 

Au Parc des Princes (le 08/04/1917, à Paris), un match amical oppose l’équipe militaire de France à celle de la Nouvelle-Zélande. Les équipes posent devant la caméra avant de rentrer sur le terrain. L’équipe de la Nouvelle-Zélande effectue le « Haka », danse traditionnelle Maori. Les autorités militaires pénètrent dans le stade pour assister au match. Le général Dubail, gouverneur militaire de Paris, et le général britannique prennent place dans la tribune officielle.

Le film est projeté en version numérique.

 

Centre d’entrainement de la seconde armée à Cousances-Les-Forges. Démonstration de sports de guerres à Châlons-sur-Marne - 1918 (14min) 

A Cousances-les-Forges (Meuse, le 17/02/1918), les troupes suivent une instruction aux sports de guerre. Les soldats apprennent à ramper seul ou avec un blessé, à se poster, à courir dans différentes directions. Des grenadiers voltigeurs s’exercent au lancement de grenades au-dessus d’obstacles, tels que des filets et des tranchées. Une équipe de grenadier progresse dans une tranchée, « nettoyant » cette dernière à l’aide de grenades d’exercices.

A Châlons-sur-Marne (Marne, le 30/03/1918), des grenadiers voltigeurs exécutent devant le général Gouraud, chef de la 4ème armée stationnée en Champagne, différents exercices militaires. Les hommes lancent les grenades et courent sur un terrain composés d’obstacles. Le général Gouraud assiste aux démonstrations en compagnie d’officiers français et américains.

Le film est projeté en 35mm.

 

Les apprentis marins français à l’entrainement -1915 (08min44)

Après un exercice à bord de baleinières où ils ramènent avec vigueur, les mousses, en tenue de sport, effectuent un parcours d’obstacles, sautant depuis une poutre et franchissant un mur ; du grimper de corde entrecoupés de mouvements respiratoires et d’une pause, pendant laquelle les jeunes exécutent des danses. Après un exercice de maniement d’armes en tenue, ils défilent, la clique en tête.

Le film est projeté en 35mm.

 

La Légion Etrangère en Alsace - 1915 (4min) 

Une section de la Légion Etrangère manœuvre dans un village alsacien … Toujours sportifs, les légionnaires s’affrontent au football et plus viril encore, un furieux mais fraternel combat de boxe oppose le jeune français Thein au noir américain Scalon.

Le film est projeté en version numérique.

 

Sports militaires : Athlétisme, ski et football - 1917/1918 (11min22)

- Au camp des chars de Champlieu (Oise, 24/10/1918) les personnels servant dans les unités d'Artillerie spéciale (AS, blindés) participent à une grande fête sportive. Un général est présent pour assister aux différentes épreuves sportives (saut en longueur, saut en hauteur, saut à la perche, lancé de grenades).

- Exercice de gymnastique Hébert sous les ordres d'un instructeur.

- Des légionnaires participent à une bataille de boules de neige en Alsace.

- Près de Gérardmer (Vosges, 08/03/1918) des skieurs du 28e BCA (bataillon de chasseurs alpins) skient sur les pentes d'une colline. Les chasseurs alpins empruntent un chemin de montagne, descendant la pente avec rapidité. Les hommes remontent la pente opposée, avant de descendre à nouveau. Portrait des champions de ski français Grappin et Farini. Descentes et sauts en ski.

- Une partie de football dans un champ.

- La baignade de soldat français dans la Mer du Nord. Les soldats ôtent leurs uniformes avant de courir dans la mer.

- Baignade de soldat dans une rivière.

- Une partie de football dans la neige faite par des Légionnaires. Ces derniers s'amusent en glissant sur un lac gelé.

Les films sont projetés en 35mm.

 

* Véronique Goloubinoff est chargée d'études documentaires aux fonds 1ère Guerre mondiale de l'Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD). 

Les films sont issus des collections de l'ECPAD. 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >