JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 12 Mai 2016 à 16h00

Jeu
12
MAI
16h00
Rue de la Paix (90') 1926

HENRI DIAMANT-BERGER 

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et Jérôme Diamant-Berger présentent, du 5 au 31 Mai 2016, un cycle de films consacré à l’œuvre d’Henri Diamant-Berger, qui a offert au cinéma français certains de ses films et vedettes les plus emblématiques.

Dans sa longue et belle carrière, Henri Diamant-Berger aura fait tourner Max Linder, Maurice Chevalier, Harry Baur, Erich Von Stroheim, Pierre Fresnay, Francis Blanche, Bourvil, Louis De Funès, Michel Serrault, Emmanuelle Riva, Jeanne Moreau et tant d’autres….Il aura produit les premiers films de René Clair, de Robert Dhéry et de Jean-Pierre Mocky et eut pour assistant Claude Autant-Lara, Robert Bresson et Henri Georges Clouzot.

Né en 1895 avec le cinématographe, Henri Diamant-Berger a consacré son existence au cinéma. À 25 ans, il a déjà mis en scène de nombreux films, écrit divers scénarios et dirigé pendant trois ans l’une des plus prestigieuses revues cinématographiques de l’époque. Fervent défenseur du cinéma en tant qu’art, il ne dénigre pourtant pas le cinéma populaire, qui va lui offrir ses plus grands succès.

Durant quatre semaines, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et Jérôme Diamant-Berger se proposent de revenir sur les débuts de l’œuvre d’Henri Diamant-Berger. De sa collaboration avec Maurice Chevalier, figure intemporelle du cinéma français, à la première version muette en 1921 des « Trois Mousquetaires » (en 14 épisodes) produite par Pathé (Pathé-Consortium), les spectateurs pourront découvrir une programmation inédite de films muets, pour la première fois réunis, et qui mettront à l’honneur sa contribution au patrimoine cinématographique. 

RUE DE LA PAIX (1926) 90' 

Réalisateur : Henri Diamant-Berger

Interprètes : Andrée Lafayette (Thérèse), Suzy Pierson (Mady), Malcolm Tod (Laurent Baudry), Flore Deschamps (L’arpète), Léon Mathot (Ally), Armand Bernard (Abramson), Jules Moy (Robert), De Chavardez (Le couturier Dufour)

Résumé : Le couturier Laurent est amoureux de Thérèse, un mannequin. Mady est jalouse et essaie de séparer les deux amants. Avec l'aide d'un millionnaire, Ally, qui est également amoureux d'elle, Thérèse crée sa propre maison de couture. Son inauguration sera-t-il le théâtre de règlements de comptes amoureux ? 

Le film est une copie nitrate teintée 35mm provenant de La Cinémathèque Française, scannée chez Gaumont-Pathé Archives et projetée en version numérique.

La séance est accompagnée au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole Française de Piano.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet du cycle Cliquez ICI !
Télécharger >