NOV
  • MER
    15
    NOV
  • JEU
    16
    NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV
  • VEN
    1
    DEC

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 01 Octobre 2016 à 16h00

Sam
01
OCT
16h00
Rhapsodie satanique de Nino Oxilia - 1915/1917 (42')

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé donne une carte blanche à Mariann Lewinsky

Depuis sa première édition en 1986 le festival IL CINEMA RITROVATO de Bologne est devenu le centre mondial de l’exploration du cinéma. Notre programme, dédié aux grandes actrices du muet, de leur premières apparitions en 1909-1910 jusqu’au seuil du cinéma sonore en 1929-1930, est  un regard sur trente ans de redécouvertes, rendu possible grâce à ce festival et à 25 années de restaurations effectuées par le laboratoire de Bologne « L'Immagine Ritrovata ».

La plupart de ces films rares qui constituent ce programme, et où s’illustrent des actrices de premier plan, ont été restaurés par la Cineteca de Bologne (à l’exception de Les Femmes de Ryazan, La Tierra de los toros et La Princesse aux clowns). Ils témoignent du travail continu de recherche et de programmation du Cinema Ritrovato pour écrire une nouvelle histoire du cinéma.

 

Rapsodia Satanica - 1915-1918 (42') SONORE

Italie

 

Réalisation : Nino Oxilia

Scénario : Alberto Fassini, Fausto Maria Martini

Musique : Pietro Mascagni

Avec : Lyda Borelli, Andrea Habay, Ugo Bazzini, Giovanni Cini 

 

Résumé :

La comtesse Alba d'Oltrevita organise une grande fête dans son château. Toute la jeunesse fortunée du pays s'y est donnée rendez-vous pour l'une des soirées les plus attendues de l'année. Mais, alors que les festivités s'achèvent, la comtesse se retrouve seule et se lamente sur sa jeunesse perdue. C'est alors que Mephisto apparaît devant elle. Il lui propose de lui rendre sa jeunesse si, en échange, elle accepte de détruire un symbole d'amour. 

 

"Renonçant à l'amour, une femme vieillissante fagne la beauté et la jeunesse éternelle de Mephistophélès. Mais l'amour la reconquiert et les premières rides apparaissent. Elle s'abandonne alors à sa destinée de mortelle, prêtresse de l'amour et de la mort. 

Après une carrière hésitante, Rapsodia Satanica évolua vers une oeuvre d'art unique non-narrative, combinant une fabuleuse et complexe musique de Mascagni et le talent de plasticien d'Oxilia (atteignant son apogée dans la scène du miroir), La copie retrouvée était en partie peinte à la main et riche en référence picturales et littéraires. Au centre de tout, la performance extraordinaire de Lyda Borelli" Mariann Lewinsky.

 

Film projeté en version numérique et sonore. VOST FR

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >