NOV
  • MER
    15
    NOV
  • JEU
    16
    NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV
  • VEN
    1
    DEC

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 06 Mai 2017 à 16h00

Sam
06
MAI
16h00
Petit Ange de Luitz Morat, 1920 (1h25)
Présidée par Robert Guédiguian, la cinémathèque de Toulouse est l’une des trois principales archives cinématographiques françaises et la deuxième cinémathèque de France. Parmi ses trésors, elle conserve plusieurs copies très rares ou uniques de films muets, produits ou distribués par Pathé. Cela est le fruit d'acquisitions faites entre les années 1950 et 1980 auprès des Offices Régionaux du Cinéma Éducateur et des derniers tourneurs qui continuaient à projeter les films muets dans les campagnes et les foires, bien au-delà de l'arrivée du sonore.
 
 
La carte blanche offerte à la Cinémathèque de Toulouse est l’occasion unique de faire découvrir aux spectateurs franciliens cette collection qui est un reflet fidèle de l'éclectisme de la firme Pathé de l’époque.
 
Petit Ange, 1920 (1h25) 
 
Réalisation : Luitz Morat
D’après un conte d’Alfred Vercourt, adapté par Luitz-Morat
Production : Les Films L.M – Régnier
Edition : Pathé
Genre : scène de conte
Avec : Jane Doly, la petite Régine Dumien, Germaine Dermoz, Lucy Mareil, Guyon fils
 
Résumé :
Un grave malentendu, provoqué par le jeu innocent de Régine, cinq ans, a provoqué la séparation des époux de Chambrys. L’enfant a été mise en pension chez le pasteur Crokfield, un vieil ami de la famille. Petit Ange, ainsi a été nommée la petite Régine, serait heureuse si elle pouvait voir son papa et sa maman, mais voilà lorsqu’elle voit son papa, sa maman n’est pas là et vice-versa. 

 

Le film est projeté en 35mm, la copie est issue des collections de la Cinémathèque de Toulouse.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >