JUIN
  • LUN
    18
    JUIN
  • MAR
    19
    JUIN
  • MER
    20
    JUIN
  • JEU
    21
    JUIN
  • VEN
    22
    JUIN
  • SAM
    23
    JUIN
  • DIM
    24
    JUIN
  • LUN
    25
    JUIN
  • MAR
    26
    JUIN
  • MER
    27
    JUIN
  • JEU
    28
    JUIN
  • VEN
    29
    JUIN
  • SAM
    30
    JUIN
  • DIM
    1
    JUILLET
  • LUN
    2
    JUILLET
  • MAR
    3
    JUILLET
  • MER
    4
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 02 Janvier 2016 à 14h00

Sam
02
JAN
14h00
Programme 12 (Réalisation : Buster Keaton / Malcolm St Clair) 1H08

1921 – 1922 : Malcolm St Clair

Parmi les 19 courts-métrages que Keaton réalise entre 1920 et 1923, deux sont codirigés par Mal St Clair : le fameux The Goat, le plus fou des films de Keaton, et The Blacksmith, celui dont on ne connaissait rien.  Dans le premier, la célèbre scène du train qui s’approche depuis le lointain jusqu’au seuil de la caméra - belle métaphore épiphanique de la genèse de l’artiste. Quant au deuxième, il est inédit : l’unique version projetée depuis des décennies n’est en fait que la version test rejetée par Buster Keaton. Un an plus tard seulement, Keaton tourne de nouvelles séquences et remonte le film tel que nous le présentons aujourd’hui.

 

LOVE NEST – Frigo et la baleine - 1923         

(24 minutes)

Réalisation : Buster Keaton

Interprète : Buster Keaton

Résumé : Ayant rompu ses fiançailles, Buster décide de partir pour un long voyage en mer afin d'oublier.

 

THE GOAT – Malec l’insaisissable - 1921                                          

(23 minutes)

Réalisation : Buster Keaton, Malcolm StClair

Interprète : Buster Keaton

Résumé : Suite à un malencontreux hasard, Buster se retrouve poursuivi par la police. Dans un hôtel, il trouve refuge chez une charmante jeune fille, dont le père n'est autre que le chef de la police.

 

THE BLACKSMITH - 1922         

(21 minutes)

Réalisation :  Buster Keaton, Malcolm StClair

Interprètes : Buster Keaton

Résumé : Buster est employé chez le forgeron du village, avec qui il ne s'entend pas bien du tout. Ni avec la clientèle, d'ailleurs.
 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les étudiants de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.