SEPT
  • MER
    20
    SEPT
  • JEU
    21
    SEPT
  • VEN
    22
    SEPT
  • SAM
    23
    SEPT
  • DIM
    24
    SEPT
  • LUN
    25
    SEPT
  • MAR
    26
    SEPT
  • MER
    27
    SEPT
  • JEU
    28
    SEPT
  • VEN
    29
    SEPT
  • SAM
    30
    SEPT
  • DIM
    1
    OCT
  • LUN
    2
    OCT
  • MAR
    3
    OCT
  • MER
    4
    OCT
  • JEU
    5
    OCT
  • VEN
    6
    OCT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 03 Décembre 2015 à 14h00

Jeu
03
DEC
14h00
Programmes Courts-métrages 1 - Pathé féminin

Pathé au féminin 1902-1912

8 courts-métrages (52')

Le cinéma fut le premier media populaire, ouvert à tous les âges, à toutes les classes et à tous les sexes. C’est pourquoi, dès ses premiers pas, les femmes s’en emparent : elles constituent une partie considérable du public, si ce n‘est sa majorité.

A l’aube de la première guerre mondiale, alors que la production de scènes comiques foisonnent, les rêves de rebellion des femmes se voient réalisés à l’écran : les femmes cantonnées à la maison s’envolent dans les airs a bord d’avions extra modernes, loin de leur mari ennuyeux ; femmes de chambre et cuisinières brisent la vaisselle, s’occupent à leur guise et pensent à elles ; et d’autres s’amusent follement à grossir, à devenir agressives et incontrôlables ; en sommes, ces femmes accomplissent tout ce que la société de l’époque leur interdit. Rosalie et Léontine, les vedettes feminines les plus en vogue dans le cinéma comique Pathé des années 10 ont leur propre série dans laquelle Mistinguett fait de fréquentes apparitions accompagnée de Rigadin plus connu sous le nom de Prince. Avec ces acteurs et actrices comiques, naissent les premières stars de cinéma, les premiers dont on connait et retient le nom. Jusqu’ici les acteurs et les actrices restaient anonymes, à l’exeption des célébrités de la scène qui font leur entrée au cinéma, comme les fabuleuses soeurs Dainefs.

 

Sortie de l'usine Pathé à Chatoux - 1904

(Durée 2 minutes)

Production: Pathé Frères

Avec La sortie de l'usine Pathé à Chatoux nous découvrons un film publicitaire Pathé des premiers temps du cinéma. Il témoigne du grand nombre de femmes qui travaillent dans l'industrie cinématographique dès son origine. En effet elles étaient très appréciées comme monteuses ainsi qu’au département des colorisations à la main et au pochoir. 

 

A Nervous Kitchenmaid - 1908

(Durée : 4 minutes)

Production : Pathé Frères

Résumé : Une cuisinière enragée se sert de la vaiselle comme d’une arme.

Fragment d'une scène comique Pathé non-identifiée mais sans équivoque.

 

Les Surprises de L'aviation -1909 

(Durée : 9 minutes)

Production : Pathé Frères

Résumé : Cantonnée chez elle par son mari jaloux, une femme décide de s’enfuir par les moyens les plus modernes que son époque lui offre : un avion l’emmène jusqu’à la Tour Eiffel où son amant l’attend.

 

Les Ficelles de Léontine -1910

(Durée : 8 minutes )

Production : Pathé Frères

Interprète : Léontine

Résumé : Léontine dérobe une grosse pelote de ficelle et, ainsi ar­mée, se lance dans d’innombrables farces  : les sonnettes sonnent toutes seules, un étalage rempli est précipité sous les roues d’une voiture… Enfin, elle monte sur un cheval et s’enfuit à la campagne et fait la rencontre d’un épou­vantail. Vite, elle descend du cheval, s’empare du manne­quin qu’elle installe à sa place sur l’animal à qui elle donne une claque sur la croupe. Le cheval part au grand galop et Léontine reste à la place de l’épouvantail. Ses poursuivants ayant réussi à rattraper le cheval emballé, constatent avec ahurissement qu’ils ont seulement cap­turé un mannequin !

 

La Doctoresse -1910

(Durée : 7 minutes)

Production : Pathé Frères

Réalisation :  Georges Monca

Production : SCAGL

Interprètes : Mistinguett, Prince

Mistinguett est une célébre vedette du music hall parisien dont Pathé se félicite encore. Dans cette séquence comique, elle joue une doctoresse renommée, hélas confrontée au dilemme propre à la condition féminine : vie professionnelle ou vie amoureuse ?

 

Le Signalement - 1912

(Durée : 15 minutes)

Production : Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)

Edition : Pathé Frères

Réalisation : Albert Capellani

Interprêtes : Jean Kemm (le fou), Emile Duard (le cordonnier), Maria Fromet (la petite Jeannette)

Scénario : Jules Hoche

Photographie : Pierre Trimbach

La gentillesse d'une petite fille s'oppose à la folie meurtrière et tourmentée d'un assassin. Maria Léonie Fromet qui interprête ce rôle est alors agée de 10 ans. Célebrée comme une des meilleures jeunes actrices dans son enfance, elle joue aussi dans des chef-d'oeuvres tels que Les Misérables, Les Mystères de Paris et Zaza.

 

Rosalie et Léontine vont au théâtre - 1912

(Durée : 5 minutes)

Production : Comica

Edition : Pathé Frères

Réalisation : Romeo Bosetti

Interprètes : Sarah Duhamel (Rosalie), Léontine

La grosse Rosalie et Léontine l’effrontée vont au théâtre et se comportent de manière exessivement impertinente, à la plus grande désaprobation des autres membres du public.

 

Les Six Soeurs Dainef - 1902

(Durée : 2 minutes)

Production : Pathé Frères

Interprètes : Les Six soeurs Dainef ("Les Reines du tapis")

Six femmes athlétiques se produisent dans un numéro final irresistible.

 

Attention ! Dû au format pellicule 35 mm des films projetés, les cartons des films étrangers ne sont pas sous-titrés. Cependant, nous estimons que cela n'affecte pas la compréhension du récit.

Les films sont projetés en format pellicule 35 mm et sont accompagnés au piano par les étudiants de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.