JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 19 Novembre 2015 à 14h00

Jeu
19
NOV
14h00
L’alcool et ses déconvenues (40')

L’ADDICTION A L’ŒUVRE, une histoire de cinéma

La Fondation Jérôme Seydoux- Pathé s’associe au festival ADDICTION à l’Œuvre organisé par l’association culturelle dfilms. Créée en 2009, cette association propose la construction d’une Histoire du cinéma autour du thème des addictions. Projections, mais aussi conférences, publications, exposition d’art viendront nourrir ce projet pluridisciplinaire qui se déroulera dans différents lieux parisiens. 

C’est dans ce cadre que la Fondation Jérôme Seydoux Pathé consacre deux semaines de programmation à des films des premiers temps du cinéma qui mettent en images différentes formes d’addictions. Alcool, jeux d’argent, amour passion ou paradis artificiels… seront illustrés à travers des courts métrages, mais aussi des films de propagande de l’époque hygiéniste, quelques chefs d’œuvre de la littérature portés au cinéma comme l’Assommoir d’Emile Zola,  un serial en 12 épisodes - le Sept de Trèfle de René Navarre, qui illustre la passion du jeu jusqu’à sa dépendance….et encore d’autres petites perles.

 

Le marchand de statues - 1903

(2 minutes)

Production : Pathé Frères

Résumé : Bousculé par un marchand de statues, un ivrogne se venge en fracassant sur le sol toutes les statues exposées sur l'étalage. Furieux, le marchand part chercher la police. Pendant ce temps, l'ivrogne reconstitue comme par magie les statues à partir de leurs débris. 

 

Rêve à la lune - 1905

(8 minutes)

Réalisation : Gaston Veille, Ferdinand Zecca

Production : Pathé Frères

Résumé : Dans sa chambre, un pochard s’assoupit. Son cerveau vagabonde, il rêve. Il s’est endormi sur une place publique, s’amourache de la lune qui lui sourit et décide de la rejoindre. 

 

Je vais chercher du pain - 1906

(6 minutes)

Copie pellicule en 35 mm

Production : Pathé Frères

Résumé : Une famille d'artisan reçoit à dîner un couple d'amis. Au moment de se mettre à table, la maîtresse de maison demande à son mari d'aller chercher du pain. En chemin, il entre dans tous les bistrots..

 

L’obsession de l’équilibre - 1908

(8 minutes)

Copie pellicule en 35 mm

Production : Pathé Frères

Résumé : Ayant un peu trop bu, un homme élégant entre dans un music-hall. Il assiste alors au numéro d’un équilibriste dont les tours de force le fascinent. Décidé à en faire autant, il monte sur scène au moment où l’artiste soulève plusieurs chaises empilées.

 

L’oubli par l’alcool - 1918

(3 minutes)

Copie pellicule en 35 mm

Dessin animé – Film de prévention / Film réalisé dans le cadre de la campagne de propagande antialcoolique lancée par la Croix Rouge américaine et la fondation Rockfeller.

Réalisation : Marius O’Galop, Jean Comandon

Production : Pathé Cinéma

Résumé : Pour un court instant de plaisir et d'oubli un jeune comptable se met à boire. Assoupi par l'alcool il se rêve affaibli, sans dignité et dans la misère. A son réveil, comprenant qu'il s'agit là d'une mauvaise affaire il se ressaisit. Dix ans plus tard il est à son bureau, en parfaite santé.

 

L’alcool engendre la tuberculose - 1905

(7 minutes)

Copie pellicule en 35 mm

Réalisation : Ferdinand Zecca

Production : Pathé Frères

Résumé : Au régiment, un homme faible de caractère se laisse facilement entraîner à contracter de mauvaises habitudes. Plus tard, il s’est amendé, ayant épousé une brave et digne femme qui lui a fait perdre le vice de l’ivresse.

 

Boireau déménage - 1906

(7 minutes)

Copie pellicule en 35 mm

En provenance du théâtre forain Morieux.

Réalisation : Georges Hatot

Production : Pathé Frères

Résumé : Boireau, dans l’affolement du déménagement a égaré ses clefs, les hommes finissent d’enlever le mobilier.  Il promet de les renvoyer. De nouveaux locataires s’installent ; la chambre de Boireau devient celle de la fille de la maison.

 

 

 

Les films sont accompagnés au piano par Adelon Nisi, élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.