JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Ven. 10 Juillet 2015 à 16h00

Ven
10
JUIL
16h00
Le Fonds Pathé - "Histoires d'enfants"

Du 8 au 28  juillet 2015

Avant de devenir un spectacle sédentaire, le cinéma fut une attraction nomade présentée de foire en foire. Pathé contribua grandement à la propagation du cinéma forain en produisant plus de 1500 films entre 1896 et 1907. Cette première période très florissante de la filmographie Pathé témoigne de l´expansion de la société, depuis la création de Pathé Frères par Charles et Emile Pathé (septembre 1896) jusqu´au développement des succursales à travers le monde.

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé présente, du 8 au 28 Juillet prochain, un cycle intitulé "LE FONDS PATHE", consacré à cette filmographie des premiers temps. Des films rares, de genres différents : fééries, scènes à truc, plein air, scènes comiques ou dramatiques…tous témoins d’une société aujourd’hui disparue.

Au total, 10 programmes d’environ 50 mn chacun composés de films courts (1 à 12 minutes) regroupés en différentes thématiques : « Péripéties enfantines », « Histories d’enfants », « Ah les femmes ! », « Bon appétit », « Magie et sortilèges », « Au spectacle »…et une série de « Best of » déjà largement plébiscités par les premiers spectateurs de la Fondation.

 

HISTOIRES D'ENFANTS - 47'

 

Les farces de Toto Gâte-sauce – 1905 – 3’4

Production : Pathé frères

Résumé : Toto est en apprentissage chez un pâtissier, mais comme il aime mieux faire des niches aux passants que de confectionner des crèmes comme un bon mitron, la boutique n'est remplie que de gens venant porter plainte : il donne des grands coups dans le ventre aux passants, il mange les gâteaux qu'il livre, il attache une botte de poireaux à un fil et se moque de celle voulant les récupérer, il vide toute l'eau d'une citerne pour réveiller un homme qui se reposait là. Toutes les victimes se rassemblent devant la pâtisserie et Toto prend la fuite...

 

La colle forte de Titi – 1913 – 4’45

Production : Comica

Résumé : Pour éviter une réprimande, Titi, ayant démoli un fauteuil, veut le réparer lui-même. Il va acheter de la colle forte chez l’épicier. Chemin faisant, l’idée lui vient de jouer quelques bons tours. Justement, voici M. Guy, qui vient de rendre visite à ses parents.

 

Mariage enfantin – 1906 – 7’3

Production : Pathé frères

Résumé : Un jeune marquis Louis XV est accoudé sur le parapet d’une passerelle lorsqu’une gentille petite paysanne vient à passer ; le jeune seigneur lui impose un baiser pour droit de passage. Le petit amoureux les a surpris ! Jaloux, il fait une scène à sa petite amie, mais ils sont bien vite réconciliés et s’en vont bras dessus, bras dessous, se promener dans le bois. Tout à coup, ils sont aperçus par le garde champêtre !

 

La trompette de Tom Pouce – 1913 – 7’

Production : Nizza

Résumé : On a fait cadeau à Tom Pouce, qui a eu de bonnes notes, d’une superbe trompette. Tom Pouce souffle à perdre haleine et les notes discordantes qu’il émet viennent troubler dans son labeur M. Bémol, compositeur, au moment où il est inspiré par les Muses ! Bémol, furieux, saisit la trompette, la jette à terre et la piétine. Tom Pouce se venge en lançant des fusées enflammées chez le musicien.

 

Ecole du malheur – 1907 – 9’

Production : Pathé frères

Résumé : Un homme et sa fille cheminent péniblement sur la route. Arrivés au village et la faim les tenaillant, l’homme vole un pain mais il est arrêté peu après. Il est envoyé en prison et sa fille est mise dans un orphelinat. L’homme réussit à s’évader et va chercher l’enfant.

 

Les voleurs d’enfants – 1905 – 6’2

Production : Pathé frères

Résumé : Une horrible mégère et ses acolytes dérobent un enfant appartenant à une famille assez aisée. Le père, au désespoir, cherche son enfant partout, dans les milieux les plus vils et les plus misérables. La mégère force l’enfant à mendier, à voler même. Un soir, le père est attaqué par des bandits...

 

L’école buissonnière – 1906 – 9’

Production : Pathé frères

Résumé : Un mauvais garnement dérobe le porte-monnaie de sa maman et détourne un de ses camarades avec lequel il fait l’école buissonnière. Tous deux se livrent d’abord à de mauvaises plaisanteries sur certains passants, puis gaspillent l’argent volé.

 

Les films sont accompagnés au piano par Axel Nouveau, élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.