MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 19 Septembre 2015 à 11h00

Sam
19
SEPT
11h00
Les Journées européennes du patrimoine

Dans le cadre de la 32e édition des Journées européennes du Patrimoine, les 19 et 20 septembre 2015 :

La salle Charles Pathé partagera les trésors du "Fond Pathé", des films rares, de genres différents : fééries, scènes à truc, plein air, scènes comiques ou dramatiques… Les visiteurs pourront apprécier une sélection de cinq séries de best of, produits par la société Pathé aux tous premiers temps du cinéma, d'environ 50 mn chacun et composés de films courts (1 à 12 mn). 

 

BEST OF 1 – 44’48

 

La fée Printemps – 1906 – 3'52

Production : Pathé frères

Résumé : Une fée exauce les vœux de deux pauvres paysans qui font face à l’hiver.

 

Par le trou de la serrure – 1901 – 1’40

Production : Pathé frères

Réalisation : Fernand Zecca

Résumé : Un garçon d’hôtel occupe ses loisirs à surprendre les secrets intimes des clients en regardant par les trous de serrure.

 

La course des sergents de ville – 1907 – 5'36

Production : Pathé frères

Scénario : André Heuzé

Résumé : Un gigot a été dérobé à l’étal d’un boucher… le voleur détale à toutes pattes, l’objet du délit entre les crocs. Brandissant son bâton blanc, un agent, bientôt suivi de plusieurs autres, s’élance à sa poursuite

 

Madame Babylas aime les animaux – 1911 – 9’15

Production : Pathé frères

Réalisation : Alfred Machin

Scénario : Alfred Machin

Interprètes : Louis Boucot

Résumé : La sensible Madame Babylas se sent un cœur de mère pour tous les animaux de la création et partage sa ten­dresse entre Ouen, son époux et les diverses espèces dont nous devons la perpétuation à notre ancêtre Noé. Après l’introduction d’un cochon dans la famille. M. Babylas, qui ne professe pas, pour ses frères inférieurs, les mêmes sentiments que son épouse, se propose de se venger et, dans ce but, il fait l’acquisition d’une panthère…

 

Le fils du Diable – 1906 – 14’07

Production : Pathé frères

Réalisation : Charles Lucien Lépine

Scénario : Charles Lucien Lépine

Interprète : André Deed

Résumé : Le jeune Satan s’ennuie aux Enfers et ses parents, inquiets, ont décidé de l’envoyer à Paris avec son médecin qui lui servira de mentor.

 

Les surprises de l’amour – 1909 – 6’19

Production : Pathé frères

Interprètes : Max Linder ; Jacques Vandenne.

Résumé : Le père, la mère et les deux fils sont à table. L’un des deux garçons, Max quitte la table, va à la cuisine où il a dissimulé un bouquet de fleurs et s’en va. Peu après, le deuxième fils s’en va également puis c’est le tour du père laissant la mère seule. Ils se retrouvent l’un après l’autre chez une dame qui, au fur et à mesure de leur arrivée, les cache un peu partout dans l’appartement !

 

Cambrioleurs modernes – 1902 – 4'02

En provenance du Théâtre Forain Morieux.

Résumé : Lutte homérique entre cambrioleurs et gendarmes.

 

Les films sont accompagnés au piano par Nicolas Worms, élève de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Gratuit et sans inscription, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé sera ouverte le samedi 19 septembre 2015, de 10h à 19h et le dimanche 20 septembre 2015, de 13h à 18h.

Pour plus d'informations, cliquez sur ce lien :

http://journeesdupatrimoine.culturecommunication.go

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.