JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 08 Juillet 2015 à 16h00

Mer
08
JUIL
16h00
Le Fonds Pathé - "Péripéties enfantines"

Du 8 au 28  juillet 2015

Avant de devenir un spectacle sédentaire, le cinéma fut une attraction nomade présentée de foire en foire. Pathé contribua grandement à la propagation du cinéma forain en produisant plus de 1500 films entre 1896 et 1907. Cette première période très florissante de la filmographie Pathé témoigne de l´expansion de la société, depuis la création de Pathé Frères par Charles et Emile Pathé (septembre 1896) jusqu´au développement des succursales à travers le monde.

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé présente, du 8 au 28 Juillet prochain, un cycle intitulé "LE FONDS PATHE", consacré à cette filmographie des premiers temps. Des films rares, de genres différents : fééries, scènes à truc, plein air, scènes comiques ou dramatiques…tous témoins d’une société aujourd’hui disparue.

Au total, 10 programmes d’environ 50 mn chacun composés de films courts (1 à 12 minutes) regroupés en différentes thématiques : « Péripéties enfantines », « Histories d’enfants », « Ah les femmes ! », « Bon appétit », « Magie et sortilèges », « Au spectacle »…et une série de « Best of » déjà largement plébiscités par les premiers spectateurs de la Fondation.

 

PERIPETIES ENFANTINES – 45'

 

Le bagne des gosses – 1907 – 10’2

Production : Pathé frères

Résumé : Suite à la mort de sa mère un enfant se retrouve seul et démuni mais un vieux monsieur philanthrope vient à son aide.

 

Batailles d’oreiller – 1902 – 1’15

Production : Pathé frères

Résumé : Trois enfants sont couchés. L'un d'eux se lève, et s'empare brutalement de l'oreiller de sa voisine, qui se rebelle. Une bataille d'oreillers éclate, faisant voler des plumes à travers la chambre. Une femme arrive, et rétablit l'ordre en recouchant les enfants.

 

Bébé gourmand – 1903 – 1’15

Production : Pathé frères

Résumé : Une fillette gave un bébé de chocolat tant et si bien que celui-ci éclate en sanglots.

 

Ramoneur et pâtissier – 1903 – 1’

Production : Pathé frères

Résumé : Un jeune pâtissier allant livrer un gâteau à la crème, a déposé son panier sur un banc pour entamer une partie de billes avec un petit télégraphiste. Survient un ramoneur qui prend part à la partie. Le télégraphiste ayant tout perdu abandonne, laissant ses deux partenaires qui ne tardent pas à se disputer. Sur ces entrefaites, est entré un sergent de ville, qui assiste, très amusé, à la discussion. Le petit pâtissier ayant le dessous ne sait comment se défendre, lorsqu’une idée géniale lui surgit. Il se précipite sur le gâteau décidé à en coiffer le ramoneur…

 

Première sortie de bébé – 1907 – 4’

Production : Pathé frères

Résumé : Après de multiples recommandations, une mère confie la première promenade de son bébé à la nourrice. Comble de malchance, les péripéties vont s'enchaîner.

 

Le clown médecin – 1907 – 7’2 

Production : Pathé frères

Résumé : La petite Ginette s’est beaucoup amusée au cirque Métropole où l’on conduite ses parents ; elle riait, tré­pignait, battait des mains aux farces de Boum-Boum, si amusant avec sa face enfarinée, sa grande bouche rouge riant d’une oreille à l’autre. Mais voilà qu’en rentrant chez elle, Ginette est prise de grands frissons, ses dents claquent, elle a la fièvre ; dans son dé­lire, elle entrevoit Boum-Boum et lui tend les bras. Le docteur appelé se montre inquiet de l’exaltation de la fillette ; il ordonne quelques potions et proscrit toute contrariété. Mais Ginette repousse les tisanes et les fioles ; elle ne veut ni jouets, ni caresses, ni friandises, elle veut le seul Boum-Boum.

 

Mauvaise mère – 1906 – 7’3

Production : Pathé frères

Résumé : Un ouvrier, qui vit seul avec son fils depuis la mort de sa femme, décide de se remarier avec une voisine, veuve et mère d'une fillette. Mais, sitôt le mari parti au travail, la nouvelle épouse se laisse submerger par la haine de l'enfant, qui n'est pas le sien, et le rue de coups. Pour se consoler, le fils va s'agenouiller sur la tombe de sa mère. Le gardien du cimetière le remarque et, comprenant la situation de l'enfant, l'emmène au commissariat.

 

Caprice enfantin – 1911 – 6’

Production : Pathé frères

Résumé : Au temps de Louis XV, un jeune berger tombe amoureux d’une jolie marquise, mais hélas, sa déclaration mal­adroite est repoussée avec dédain. Clairette, une matrone avisée, lui donne des conseils pleins de bon sens. Grâce à elle, notre petit berger, dégrossi, vêtu d’habits élégants, se rend à une grande réception chez sa bien-aimée. Son amour et ses belles manières finissent par triompher et la jeune châtelaine lui accorde son cœur et sa main.

 

Toto ne boira plus d’apéritif – 1911 – 4,3

Production : Pathé frères

Résumé : Toto, profitant de l’inattention paternelle, se prépare artistement une absinthe, tout en fumant une cigarette. Mais, il est soudain saisi d’un violent mal de cœur.

 

Le Bazar magique – 1913 – 2’5

Production : Pathé frères

Résume : Une enfant assise sur un banc dans un parc public, joue avec sa poupée. Surgit une bande de garnements qui renversent le banc et chahutent la petite, pendant que l'un piétine avec acharnement la poupée. Un vieil homme intervient et disperse les garçons. La gamine pleure son jouet perdu et s'endort sur le banc devant le passant attendri. Elle rêve qu'elle pénètre dans le bazar électrique où quantité de jouets l'attendent et s'animent pour lui offrir un spectacle de marionnettes au cirque.

 

Les films sont accompagnés au piano par Inar Sastre, élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.