JUILLET
  • VEN
    12
    JUILLET
  • SAM
    13
    JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 20 Juin 2015 à 16h00

Sam
20
JUIN
16h00
Expiation

Personnalité marquante et incontournable du cinéma français, Camille de Morlhon est né 1869. Ses origines aristocratiques lui permettent de rencontrer très tôt des personnalités des arts et des industries, des banques et de la politique. Il s’essaie avec quelques succès au théâtre puis s’initie au 7ème art  à partir de 1908 chez les Frères Pathé. A l’heure où la firme domine le marché mondial, Camille de Morlhon y tournera plus d’une centaine de films entre 1908 et 1912 : scénarios originaux, adaptations du patrimoine littéraire et théâtral français, comédies, drames, reconstitutions historiques… En 1911, il fonde sa société de production « Les films Valetta » et  en 1917 « la Société des Auteurs de Films », qui aura une importance capitale pour la reconnaissance du droit des réalisateurs. A cette période, Camille de Morlhon rédige des textes législatifs, et écrit de nombreux articles sur le cinéma.

Malgré l’abondance de sa filmographie - l’une des plus importantes du cinéma français des années dix - et la diversité de ses actions, Camille de Morhlon est un cinéaste assez méconnu du grand public. Pourtant son œuvre mérite l’attention dont jouissent désormais celles de ses confrères, pionniers du cinéma : de Léonce Perret à Jean Durand sans parler des grands maîtres Albert Capellani et Louis Feuillade.

 

EXPIATION – 1918 - 1h17 - 35 mm

 

Film en version anglaise

Réalisateur : Camille de Morlhon

Scénario : D’après Guy de Maupassant

Productions : Films Valetta

Interprètes : Jean Croué ; Maurice Lagrenée ; Jean Angelo ; Gabrielle Robinne ; Francine Ray.

 

Résumé : Jacques de Vilbois installe sa maîtresse, Francine Ray, une actrice de renom dans son hôtel particulier. Mais Francine cède à Pravallon et Jacques surprend leur liaison. Il chasse Francine puis se retire dans un village isolé où il devient le médecin des pauvres. Vingt-deux ans s’écoulent. Francine vit toujours avec Pravallon. Elle a eu un fils qui ressemble à Jacques. Un soir, il pénètre chez son beau-père malgré la présence de sa mère mourante et lui vole son argent. Arrêté et emprisonné, une fois sorti il veut aller vivre aux crochets de son vrai père…

 

Le film est accompagné au piano par Inar Sastre, élève de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.