JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Ven. 12 Juin 2015 à 14h00

Ven
12
JUIN
14h00
Fantômas 3e Episode

Un grand classique du cinéma français, tourné dans un Paris aujourd’hui disparu.

 

FANTÔMAS – 1913/1914

 

Réalisation : Louis Feuillade

Scénario : Louis Feuillade d’après le roman de Pierre Souvestre et Marcel Allain

Société de production : Gaumont

Interprètes : René Navarre (Fantômas) ; Edmond Bréon (Juve) ; Georges Melchior (Jérôme Fandor) ; Maury (Chef de la sureté) ; Naudier (Nibet) ; Henri Volbert (Valgrand) ; Renée Carl (Lady Beltham) ; Juliette Faber (Princesse Sonia Demidoff).

Résumé général : Fantômas, génie du crime et roi du cambriolage fait régner la terreur sur Paris. Malgré la surveillance de la police, il vole l’argent de la princesse Danidoff. Peu après, l’inspecteur Juve mène l’enquête sur la disparition de Lord Beltham. Aidé par le journaliste Fandor, il découvre que Lord Beltham est mort et que Lady Beltham est la maitresse et complice de Fantômas. C’est le début d’une folle aventure policière aux multiples rebondissements.

 

TROISIEME EPISODE : LE MORT QUI TUE – 90’ - (DCP) - 1914

Après avoir assassiné le peintre Jacques Dollon, Fantômas arrache au cadavre la peau de ses mains pour en faire des gants chair humaine qui lui permettent de s’approprier les empreintes digitales du défunt et de berner la police. Juve, que l’on croyait mort, réussit à s’introduire dans la bande de Fantômas.

 

Le film est accompagné au piano par Axel Nouveau, élève de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.