MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 08 Octobre 2014 à 14h00

Mer
08
OCT
14h00
CARTE BLANCHE à GAUMONT - LES COMIQUES

Léon Gaumont ouvre en 1895, avenue de l’Opéra, Le Comptoir Général de Photographie où il commence à vendre des appareils cinématographiques peu après les séances organisées par les frères Lumière. Sa secrétaire, Alice Guy, à l’idée de fabriquer, pour inciter aux achats, des courts films tels que LA FÉE AUX CHOUX. Ainsi naît le catalogue des films Gaumont et ce qui va devenir, quelque quinze ans plus tard, les puissants établissements Gaumont. Une société qui s’honore d’un grand studio, les Buttes Chaumont, et d’une équipe de réalisateurs de talent dirigée par Louis Feuillade. Des noms qui vont marquer l’art cinématographique naissant, Léonce Perret, Jean Durand, Émile Cohl (qui invente chez Gaumont le dessin animé) et bien d’autres. Toute une école attachée au réalisme et à la perfection photographique dont les leçons influenceront à jamais le cinéma français.

Séance accompagnée au piano par Inar Sastre, élève de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris
 
LE TIC (1908) – Etienne Arnaud – 9’
Pour leur voyage de noces, les Léridon, ont choisi de visiter Paris et ses monuments. Mais le tic de Julie, une façon charmante de cligner de l'oeil, laisse penser à certains passants qu'elle n'est pas indifférente à leurs charmes, et va compliquer leur séjour... 
 
LE RÉCIT DU COLONEL (1907) – Louis Feuillade – 3’50
Lorsqu’on invitait le colonel à dîner, on savait que l ’ on échapperait pas au récit de ses exploits... Tous les invités se retrouvent les acteurs d'une bataille sans merci. 
 
CALINO S'ENDURCIT LA FIGURE (1912) – Jean Durand – 5’
Calino sait bien que le secret des grands boxeurs, c'est une machoire solide. Pour préparer son grand match, il demande à toutes les personnes qu'il croise de l'aider à les renforcer : un mari jaloux le gifle, Calino est aux anges; des ouvriers travaillent à frapper l'enclume ou au marteau piqueur, il en demande sa part....Jusqu'à la grande rencontre finale qu'il remporte grâce à son courageux entraînement.
 
OSCAR ET KIKI LA MIDINETTE (1913) – Léonce Perret – 10’
Pour aider Kiki, son amie modiste, Oscar se propose de livrer lui même ses chapeaux à une cliente... Il se déguise en femme et traverse le Champ de Mars avant d'arriver chez Madame Vaudois qui ne se rend compte de rien, ou presque...
 
BÉBÉ COLLE DES TIMBRES (1912) – Louis Feuillade – 5’
Bébé répugne à lécher le revers des timbres pour sa correspondance et il oblige sa bonne à le faire à sa place. Mais cela n’est pas sans inconvénient pour cette dernière.
 
ONÉSIME HORLOGER (1912) – Jean Durand – 5’
Pour hâter le moment où il va hériter, Onésime décide d’accélérer le mouvement de toutes les horloges de Paris.
 
ZIGOTO ET LA LOCOMOTIVE (1912) – Jean Durand – 6’
Le chef de gare, explique à Zigoto comment conduire une locomotive suite à une grève générale des chemineaux. Zigoto déraille, bien entendu, et le voilà dans les rues étroites du village, arrachant les marquises de toile des boutiques, semant la panique, rien n'arrête sa course lente et dévastatrice.
 
LÉONCE AIME LES MORILLES (1913) – Jean Durand – 14’20
Dans un sous-bois de campagne, Léonce et Poupette peinent à trouver des champignons. Un anglais qui loge au même hôtel a plus de chance et se vante de son panier plein... Poupette et Léonce décident de se venger.
 
SAGE-FEMME DE PREMIÈRE CLASSE (1902) – Alice Guy – 3’30
Dans un bocage normand, une vendeuse propose aux jeunes couples leur premier bébé qu’elle cultive dans les choux.
 
MADAME À DES ENVIES (1906) – Alice Guy - 5’
Madame est enceinte et, comme toute parturiente, il lui vient d’insurmontables désirs. Les passants en font les frais.

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.