NOV
  • MAR
    14
    NOV
  • MER
    15
    NOV
  • JEU
    16
    NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 29 Septembre 2016 à 16h00

Jeu
29
SEPT
16h00
Mais Mon amour ne meurt pas de Mario Caserini - 1913 (77')

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé donne une carte blanche à Mariann Lewinsky

Depuis sa première édition en 1986 le festival IL CINEMA RITROVATO de Bologne est devenu le centre mondial de l’exploration du cinéma. Notre programme, dédié aux grandes actrices du muet, de leur premières apparitions en 1909-1910 jusqu’au seuil du cinéma sonore en 1929-1930, est  un regard sur trente ans de redécouvertes, rendu possible grâce à ce festival et à 25 années de restaurations effectuées par le laboratoire de Bologne « L'Immagine Ritrovata ».

La plupart de ces films rares qui constituent ce programme, et où s’illustrent des actrices de premier plan, ont été restaurés par la Cineteca de Bologne (à l’exception de Les Femmes de Ryazan, La Tierra de los toros et La Princesse aux clowns). Ils témoignent du travail continu de recherche et de programmation du Cinema Ritrovato pour écrire une nouvelle histoire du cinéma.

 

Mais Mon amour ne meurt pas (Ma L'amor mio non muore) - 1913 (77')

Italie

 
Réalisation : Mario Caserini
Production : Gloria Film
Avec : Lyda Borelli, Marion Bonnard, Gianpaolo Rosmino, Dante Capelli
 
Résumé
L'espion Moïse Stahr courtise Elsa, la fille de Julius Holbein - chef de l'état-major du Grand-Duché de Wallenstein. Moïse dérobe des documents secrets dans le bureau de ce dernier. Le Colonel Holbein se suicide et Elsa, exilée, se réfugie sur la Riviera où elle est découverte par l'impresario Chaunard. Elle devient une actrice et chanteuse célèbre sous le nom d'emprunt de Diana Cadouleur. 
 
"Lyda Borelli était à l'été 1913, la plus grande actrice de théâtre en Italie. C'est à l'apogée de son art et de sa beauté qu'elle interpréta son premier rôle au cinéma : Elsa Holbein, alias Diana Cadouleur. Ma L'amor mio non muore ! fut un énorme succès et lança un nouveau genre: le film de diva. C'est également un témoignage sur la façon dont l'actrice a su, dès sa première tentative, utiliser le cinéma et la caméra pour explorer les limites de sont art" ML
 
Film restauré en 2013 par la Cineteca di Bologna, Museo Nazionale Del Cinema et l'Immagine Ritrovata à partir du négatif caméra sans carton issu des collections de la Cineteca Italiano Milano. Reconstruction du montage et des cartons par Claudia Gianoetto et Mariann Lewinsky.

Film projeté en version numérique, VOST FR
 

 

Tous les films seront accompagnés au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >