MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN
  • DIM
    2
    JUIN
  • LUN
    3
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 15 Novembre 2014 à 16h30

Sam
15
NOV
16h30
MAUDITE SOIT LA GUERRE - 1914 (séance spéciale)

 

 

 

 

 

 

 

La projection du film d'Alfred Machin sera suivie d'une conférence sur les dessins d'Adrien Barrère, animée par Hans Landler.

En première partie : " La syphilis, on doit le dire " (7') - Film de propagande hygiéniste

Accompagné au piano par Thomas Lavoine, en partenariat avec la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de la Musique et de la Danse de Paris.

DRAME PACIFISTE – 40’

Réalisation : Alfred Machin

Interprètes : Baert, Goidsen, Albert Hendrickx, Fernand Crommelynck , Nadia d’Angely, Bailly, Lucien Mussière, Auzat, Zizi Festerat, Réginald, Jane Tony, Georges Etienne, Verschaeve.

Résumé : Une guerre imaginaire entre pays imaginaires. D’un jour à l’autre deux amis de différentes nationalités deviennent ennemis, ils sont obligés donc de s’entretuer. Adolphe, aviateur et fiancé avec Lidia périt près d’un moulin dans un affrontement avec Sigismond, le frère de celle-ci. Un nouveau prétendant qui a assisté au combat raconte à Lidia les détails de cette terrible scène. Bouleversée, elle réalise qu’elle ne pourra plus aimer nul qui soit impliqué ou ‘complice’ de la guerre maudite. 

Alfred Machin est un pionnier du cinéma européen et maître du documentaire ethnographique. Envoyé par Pathé, Il explore l’Afrique avec sa caméra et tourne des dizaines de courts-métrages d’aventures et animaliers (notamment sur la vie des fauves). Chef-d’œuvre parmi ses films de fiction et entièrement colorié à la main, Maudite soit la guerre est un des premiers films pacifistes de l’histoire du cinéma et un grand film d’amour.

Adrien Barrère (1874-1931) fut un caricaturiste et un peintre français, auteur de plus de deux-cent affiches pour le cinéma. C'est notamment avec Pathé qu'il collabora en tant qu'affichiste. Pendant la Grande Guerre, Adrien Barrère fut envoyé comme correspondant pour plusieurs journeaux sur les lignes de front et réalisa des croquis de cet univers des camps et bivouacs militaires. Hans Landler, vice président de l'association des Aciens Combattants d'Armantières, a redécouvert ces dessins inédits.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.