AOUT
  • LUN
    19
    AOUT
  • MAR
    20
    AOUT
  • MER
    21
    AOUT
  • JEU
    22
    AOUT
  • VEN
    23
    AOUT
  • SAM
    24
    AOUT
  • DIM
    25
    AOUT
  • LUN
    26
    AOUT
  • MAR
    27
    AOUT
  • MER
    28
    AOUT
  • JEU
    29
    AOUT
  • VEN
    30
    AOUT
  • SAM
    31
    AOUT
  • DIM
    1
    SEPT
  • LUN
    2
    SEPT
  • MAR
    3
    SEPT
  • MER
    4
    SEPT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 25 Septembre 2018 à 16h30

Mar
25
SEPT
16h30
"Peau de pêche" Marie Epstein et Jean Benoit-Levy, 1926 (1h50), présenté par E. Cauquy
 
Pour la rentrée, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé revient sur la carrière de femmes qui, derrière la caméra, ont œuvré pour le développement de l’industrie cinématographique aux tous premiers temps du cinéma. En présentant ce cycle de films, c’est un hommage que la Fondation rend à des femmes de talent souvent relayées au second plan, au profit de leurs homologues masculins. Cette programmation vient, par la même occasion, commémorer les 50 ans de la disparition d’Alice Guy, pionnière du cinéma français.
 
 
Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris). 

 

 

Peau de pêche de Marie Epstein et Jean Benoit-Levy, 1926 (1h50)

La séance est présentée par Emilie Cauquy *

 

Réalisation : Marie Epstein et Jean Benoit-Levy

Scénario : Jean Benoit-Levy, d’après le roman de Gabriel Maurière « Peau de pêche »

Société de production : Gaumont Franco Film Aubert

Directeur de la photographie : Georges Clerc

Avec : Denise Lorys, Maurice Touzé, Simone Mareuil, Jimmy Gaillard, Pierre Lecomte, Marcel Carpentier, Blanche Beaume, Jacqueline Ford

Synopsis : Rue Lepic, à Montmartre, un orphelin est élevé par une parente acariâtre qui, pour s'en débarrasser, l'envoie dans une ferme en province. Dix ans plus tard, il revient à Paris, mais ne peut oublier sa cousine auprès de qui il a grandi.

 

Le film est projeté en 35mm. Succession Jean Benoit-Levy / Collection de la Cinémathèque française / Restauration CNC

Emilie Cauquy est responsable de l’accès aux collections films et valorisation des collections films de La Cinémathèque française. Elle dirige le catalogue en ligne des restaurations et tirages et a coréalisé en 2014 l'édition du coffret Jean Epstein (Potemkine).

 

 

Marie Epstein (1899 – 1995)

 
Arrivée à Paris en 1921, Marie Epstein rencontre le cinéaste Jean Benoit-Lévy. L’année suivante, elle rédige son premier scénario intitulé Les Mains qui meurent. A partir des années 1930, Epstein continue ses travaux d’écritures de scénario tout en coréalisant, avec Benoit-Lévy, des films dont elle assurera le montage. Ces films, dont Peau de Pêche, attestent d’un engagement politique et éminemment social.
 
En 1936, Marie Epstein participe à la fondation de la Cinémathèque française d’Henri Langlois. Vingt ans plus tard, ce dernier lui délègue la gestion de l’inventaire et la sauvegarde des films conservés dans cette institution.
 
Pour aller plus loin, un article sur Marie Epstein à découvrir sur LA BELLE EQUIPE.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >