JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 30 Août 2018 à 15h00

Jeu
30
AOUT
15h00
Lois Weber - "Discontent" et "Saving the Family Name" (1h05)

Pour la rentrée, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé revient sur la carrière de femmes qui, derrière la caméra, ont œuvré pour le développement de l’industrie cinématographique aux tous premiers temps du cinéma. En présentant ce cycle de films, c’est un hommage que la Fondation rend à des femmes de talent souvent relayées au second plan, au profit de leurs homologues masculins. Cette programmation vient, par la même occasion, commémorer les 50 ans de la disparition d’Alice Guy, pionnière du cinéma français.

 

 

Discontent de Lois Weber, 1916 (25min)

Réalisation : Lois Weber, Alle G. Siegler

Scénario : Lois Weber

Avec : J. Edwin Brown, Charles Hammond, Katherine Griffith, Marie Walcamp, A.D. Blake, John R. Hope

Synopsis : Un vétéran mécontent de la Guerre Civile quitte la Maison des Vétérans et emménage avec son riche neveu. Mais lorsque le vieil homme s’installe dans sa nouvelle demeure, la vie quotidienne de la famille tourne en véritable cauchemar…

Restauré par Lobster Films, projeté en version numérique.

 

suivi de 

 

Saving the Family Name de Lois Weber, 1916 (39min)

Réalisation : Lois Weber, Phillips Smalley

Scénario : Lois Weber

Sociétés de production : Universal Film Manufacturing Company, Lois Weber Productions

Avec : Mary MacLaren, Gerard Alexander, Carl von Schiller, Jack Holt, Phillips Smalley, Harry Depp

Synopsis : Un fils de bonne famille se suicide suite au scandale provoqué par sa relation avec la danseuse de revue Estelle Ryan. La presse s'empare de l'affaire, faisant d'Estelle une célébrité à la réputation sulfureuse.

Le film est projeté en version numérique. Collection Conseil départemental de la Charente / Restauration CNC.

 

La séance du 30 août sera accompagnée au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de Piano.

La séance du 18 septembre sera accompagnée au piano par un des élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris)

 

Lois Weber (1879 - 1939)

En 1911, Lois Weber participe à la réalisation du film intitulé A Heroine of ’76. Cinq ans plus tard, elle est la première femme admise à la Motion Picture Directors Association. Composé de 26 cinéastes, Weber est la seule femme de cette organisation. En 1917, Weber crée sa propre société de production : la Lois Weber Productions.

Dans ses différents films, elle dépeint des personnages féminins plus complexes que ses homologues masculins et les incite grandement à participer au développement du film.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >