JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 07 Janvier 2015 à 14h00

Mer
07
JAN
14h00
les travailleurs de la mer (1919)

La séance sera présentée par Manon Billaut.

Manon Billaut est Doctorante en études cinématographiques et audiovisuelles à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et elle prépare une thèse sur " L'oeuvre cinématographique d'André Antoine et sa place dans le courant réaliste des années 1910-1920 ", sous la direction de Laurent Veray.

 

Drame (1919) - 1h31

Réalisation : André Antoine

Production : SCAGL

Edition : Pathé Frères

Interprètes : Romuald Joubé, Philippe Garnier, Armand Tallier, Marc Gérard, Charles Mosnier, Clément Liezer, Max Florr

Accompagné au piano par Nicolas Worms, élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Résumé : Le vieil armateur Lethierry est en possession d'un des plus anciens bateaux à vapeur, "La Durande". Le bateau fort convoité effectue le trajet Saint-Malo - Guernesey. Les autres armateurs et marins de la région, jaloux, le considèrent comme un concurrent un peu trop puissant. Un besogneux se charge de provoquer le naufrage de "La Durande". Lethierry reste désarmé devant ce malheur, personne ne voulant l'aider à renflouer le bateau, ce qui serait possible avec un peu de bonne volonté. Il finit par offrir la main de sa nièce Deruchette à celui qui récupèrera les moteurs encore en état de marche. Le sombre Gilliatt, un mystérieux marin mis à l'écart par ses compagnons de travail, est secrètement amoureux de la jeune fille : il décide de mener à bien le sauvetage de l'engin. Seul contre tous, il brave toutes sortes d'obstacles - dont une pieuvre géante - et remplit sa mission. Il devine alors que Deruchette est amoureuse de Ebenezer, un jeune pasteur qu'il a d'ailleurs lui-même sauvé de la noyade. Gilliatt refuse la récompense qui lui était due et aide le couple à s'enfuir. Quittant le rivage en bateau, les amants aperçoivent Gilliatt, seul sur le rocher où il a naguère sauvé Ebenezer : il y attend la mort.

. Projection en 35 mm

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.