JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 12 Mai 2018 à 16h30

Sam
12
MAI
16h30
Le Coupable d’André Antoine, 1917 (1h25)

Le Printemps continue à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé avec un cycle de films muets questionnant les tournages en studios et en décors naturels. Intérieur / Extérieur : inventions et déambulations dans l’espace. Entre possibilités techniques et imagination créatrice des réalisateurs, c’est un art nouveau qui s’invente et que le cycle reconstitue.

Le film est accompagné au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de piano

 

 

 

 

Le Coupable d’André Antoine, 1917 (1h25)

La séance du mardi 22 mai est présentée par Manon Billaut*


Intérieurs – décors naturels et studios de la SCAGL à Vincennes

Extérieurs – Paris (jardin du Luxembourg, Ecole des Beaux-Arts, quartier latin) et sa banlieue

 

 

Réalisation : André Antoine d’après le roman de François Coppée (1897)

Production : Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)

Edition : Pathé frères

Interprètes : Romuald Joubé, René Rocher, René Hiéronimus, Jacques Grétillat, Léon Bernard, Maximilien Charlier, Sylvie, Séphora Mossé, la petite Mona Gondré

 

Résumé : Un jeune criminel paraît au banc des accusés. L’avocat général, Chrétien L’Escuyer, doit prononcer le réquisitoire. Et, à la stupéfaction de tous, il commence en ces termes : "Vous voyez en moi un homme très malheureux, dont le cœur est déchiré par le remords". Il raconte alors que le jeune accusé est l’enfant qu’il a eu d’une femme qu’il a lâchement abandonnée.

 

*Manon Billaut est chargée de la collection films de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Docteure en histoire du cinéma, ses recherches portent sur les différentes formes de réalisme cinématographique et l'interaction entre les arts (théâtre, cinéma, photographie) au temps du muet. Elle a consacré une thèse à l’œuvre cinématographique du metteur en scène André Antoine et l’application de sa méthode expérimentale à l’écran.

 

Le film est projeté en 35mm, copie restaurée par la Cinémathèque française.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger toute la programmation, cliquer ci-dessous
Télécharger >