MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 17 Mai 2018 à 14h00

Jeu
17
MAI
14h00
La Femme de nulle part, Louis Delluc - 1921 (1h10)

Le Printemps continue à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé avec un cycle de films muets questionnant les tournages en studios et en décors naturels. Intérieur / Extérieur : inventions et déambulations dans l’espace. Entre possibilités techniques et imagination créatrice des réalisateurs, c’est un art nouveau qui s’invente et que le cycle reconstitue.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

La Femme de nulle part de Louis Delluc, 1921 (1h10)

 

Intérieur - Studios Gaumont des Buttes-Chaumont, Paris.

Extérieurs - Provence, environs de Nîmes et d'Arles, Saint-Raphaël, Gênes (Italie)

 

Scénario et mise en scène : Louis Delluc

Producteur : Félix Juven

Décors : Francis Jourdain, Robert-Jules Garnier, Henri Ottman (tableaux)

Photographie : Alphonse Gibory, Georges Lucas

Avec : Interprètes : Ève Francis (l’inconnue), Gine Avril (la jeune femme), Roger Karl (le mari), André Daven (le jeune homme), Noémie Scize (la nurse), Denise (enfant), Michel Duran (l’amant d’autrefois)

 

Résumé : Non loin de Gênes, une jeune femme s’apprête à quitter mari et enfant pour suivre son amant. Une femme âgée, lasse et meurtrie, arrive dans cette propriété qu’elle a jadis occupée. Pèlerinage douloureux à la recherche du bonheur perdu car les souvenirs qui la submergent sont autant de déchirements. Louis Delluc aborde sa thématique d'élection, la confrontation du présent et du passé, dans un film profondément poétique, à la fois mélancolique et exalté.

 

Le film est projeté en version numérique, la copie provient des Documents Cinématographiques.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >