JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 01 Septembre 2018 à 16h30

Sam
01
SEPT
16h30
Germaine Dulac - "Le Diable dans la ville", 1925 (1h20)

 

Pour la rentrée, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé revient sur la carrière de femmes qui, derrière la caméra, ont œuvré pour le développement de l’industrie cinématographique aux tous premiers temps du cinéma. En présentant ce cycle de films, c’est un hommage que la Fondation rend à des femmes de talent souvent relayées au second plan, au profit de leurs homologues masculins. Cette programmation vient, par la même occasion, commémorer les 50 ans de la disparition d’Alice Guy, pionnière du cinéma français.

 

 

Toutes les séances sont accompagnées par les élèves de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

 

 

Le Diable dans la ville de Germaine Dulac, 1925 (1h20)

Réalisation : Germaine Dulac

Scénario : Jean-Louis Bouquet

Société de production : Les Films de France

Distributeur d’origine : Pathé Consortium Cinema

Directeur de la Photographie : Henri Stuckert

Décorateur : Marco de Gastyne

Avec : Jacqueline Blanc, Michelle Clairfont, Léont Mathot, René Donnio, Albert Mayer, Vetty, Pierre de Ramey, Emile de Saint-Ober

Synopsis : L’action se passe au XVe siècle dans une petite ville imaginaire Pimprelune. Une bande de contrebandiers s’est installée dans une vieille tour des remparts, la Tour Grise, abandonnée depuis longtemps. Mais une année, la ville s’étant endettée, le bailli met en vente diverses propriétés communales dont la fameuse Tour Grise. Alors que les enchères vont se terminer et que personne ne s’est porté acquéreur de la vieille Tour, un étranger arrive et l’achète.

Le film est projeté en 35mm, la copie provient de la Cinémathèque française.

 

Précédé de

Sage-femme de première classe d’Alice Guy, 1905 (5min)

Un couple de jeunes mariés s'approche d'une boutique pour le moins singulière puisque l'on y vend des bébés ! Une discussion s'engage entre eux au cours de laquelle le jeune homme se laisse convaincre. 

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de Gaumont Pathé Archives.

 

 

Germaine Dulac (1882 - 1942)

Ayant acquis le statut de cinéaste d’avant-garde grâce à ses réalisations dont La Fête Espagnole (1920) et La Souriante Madame Beudet (1923), Germaine Dulac se révèle particulièrement active dans le développement de différentes professions au sein l’industrie cinématographique. En 1916, elle fonde une société de production en partenariat avec Irène Hillel Erlanger, la DH FILMS, et elle s’investit, avec passion, dans l’apparition des premiers ciné-clubs. En 1933, cessant la réalisation, Germaine Dulac devient directrice adjointe du service des actualités chez Gaumont.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >