JUILLET
  • VEN
    12
    JUILLET
  • SAM
    13
    JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 06 Décembre 2014 à 11h00

Sam
06
DEC
11h00
CINQ POLICIERS

 

 

Suite au succès de la soirée Paris Polar le 21 novembre dernier à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, deux nouvelles séances en matinée se consacrent à ce programme inédit.

 

 

 

 

CINQ COURTS-METRAGES

Policier - 47'

Le Détective – réalisateur inconnu (1906)

Une enfant est enlevée par des brigands. Le père s’adresse à un détective pour résoudre l’affaire.

 

Nick Winter et le vol de la Joconde de Paul Garbagni (1911)

M. le Conservateur est réveillé en fanfare par une estafette qui vient lui remettre un pli l’informant du vol de la Joconde au Musée du Louvre…

 

Les Faux monnayeurs – réalisateur inconnu (1907)

Le chef de la police secrète avise le public qu’une prime de 10 000 francs sera remise à qui livrera mort ou vif le meneur d’une bande de malfaiteurs.

 

L’agent a le bras long de Roméo Bosetti (1909)

Doté d'un bras extensible, un sergent de ville rend bien des services à la population : il règle la circulation de main de maître, et poursuit les malfaiteurs avec brio grâce à son immense appendice.

 

L’homme aux Gants Blancs de Albert Capellani (1908)

Vol de bijoux, meurtre de sa propriétaire et coupable tout désigné. L’homme aux gants blancs est sans doute le premier film polar muet.

 

 

Accompagnées au piano par Emmanuel Birnbaum.

. Projection en 35 mmm

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.