MAI
  • MER
    15
    MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 12 Octobre 2017 à 16h00

Jeu
12
OCT
16h00
Sélection de films Pathé 6 (42min)

 

Avant de devenir un spectacle sédentaire, le cinéma fut une attraction nomade présentée de foire en foire. Pathé contribua grandement à la propagation du cinéma forain en produisant plus de 1500 films entre 1896 et 1907. Cette première période très florissante de la filmographie Pathé témoigne de l´expansion de la société, depuis la création de Pathé Frères par Charles et Emile Pathé (septembre 1896) jusqu´au développement des succursales à travers le monde.

 

 

 

Cette séance est programmée dans le cadre des Après-midi découverte de la Fondation. Il est possible d'y assister hors parcours découverte. 

Sur réservation uniquement à l'adresse contact@fondationpathe.com ou par téléphone au 01 83 79 18 96. 

 

Sélection de films Pathé 6 (42min)

 

Métamorphose du papillon – (1min45)

Production : Pathé frères

Réalisation : Gaston Velle

Résumé : Les ailes de la femme papillon changent de couleurs chaque fois qu’elles s’ouvrent.

-------------------------

 

La Fée printemps – 1906 (4min)

Production : Pathé frères

Résumé : Par une sombre soirée d’hiver une pauvre paysanne attend son mari qui est allé chercher du bois dans la forêt. Il arrive enfin. L’homme et la femme rentrent dans le triste logis que n’animent pas les cris joyeux d’un enfant. C’est là leur grand chagrin et leur grand désir. Une fée, ayant entendu leurs vœux, leur apparaît sous l’aspect d’une vieille mendiante et leur demande la charité. Ayant éprouvé leur bon coeur, elle change le décor en un paysage riant et ensoleillé. Elle appelle les fleurs qui viennent se grouper dans sa main en un joli bouquet. Elle le leur offre puis disparaît. Mais, ô surprise, les fleurs se transforment en deux beaux enfants qui apportent avec eux la joie et le bonheur.

-------------------------

 

Nick Winter et le vol de la Joconde – 1911 (11min)

Scène comique

Production : Pathé frères

Interprète : Georges Vinter

Résumé : M. le Conservateur est réveillé en fanfare par une estafette qui vient lui remettre un pli l’informant du vol de la Joconde au Musée du Louvre. Sans perdre une seconde, ce dernier s’habille vaille que vaille et vole sur les lieux du délit. Là, seulement, le désarroi de sa tenue lui apparaît et, pour sauver sa dignité, il abandonne ses bretelles sous une banquette, tandis que son diable de bouton de bottine, roule à terre. Le détective, Nick Winter, arrive sur les lieux pour mener l’enquête.

-------------------------

 

Aladin et la lampe merveilleuse – 1906 (12min)

Réalisation : Albert Capellani

Production : Pathé frères

Directeur de la photographie : Segundo de Chomón

Interprète : Georges Vinter (Aladin)

Résumé : Aladin, fils d’un pauvre tailleur nommé Mustapha aime sans espoir la princesse Badroulboudour, fille du Sultan. Il rencontre un jour un sorcier africain qui l’emmène avec lui et le charge d’aller chercher au centre de la Terre une lampe aux propriétés merveilleuses. Après de nombreuses péripéties, Aladin reste en possession de la lampe et, grâce à ce talisman, sa mère et lui acquièrent des richesses immenses ce qui permet à Aladin d’épouser sa princesse lointaine. Cependant, le sorcier, jaloux de la fortune d’Aladin, s’introduit chez ce dernier, vole la lampe et enlève la princesse.

-------------------------

 

Max fait de la photo – 1913 (13min)

Réalisation : Max Linder

Société de production : Pathé Frères

Résumé : Sur la plage, Max, son appareil photographique en main, attend sa cousine qui se prépare sous la tente. Elle surgit derrière lui et lui met un bandeau sur les yeux en lui interdisant de le retirer car elle ne veut pas être photographiée en maillot de bain. Mais Max n’obéit pas. Elle appelle alors un homme avec un parasol pour qu’il la cache. Max chasse le protecteur et son parasol. Mais la cousine disparaît sous l’eau et ressort plus loin, sans être vue. Max est bien embêté car il n’a pu la prendre en photo.

-------------------------

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris). 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Les autres projections