SEPT
  • VEN
    22
    SEPT
  • SAM
    23
    SEPT
  • DIM
    24
    SEPT
  • LUN
    25
    SEPT
  • MAR
    26
    SEPT
  • MER
    27
    SEPT
  • JEU
    28
    SEPT
  • VEN
    29
    SEPT
  • SAM
    30
    SEPT
  • DIM
    1
    OCT
  • LUN
    2
    OCT
  • MAR
    3
    OCT
  • MER
    4
    OCT
  • JEU
    5
    OCT
  • VEN
    6
    OCT
  • SAM
    7
    OCT
  • DIM
    8
    OCT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 29 Novembre 2016 à 14h00

Mar
29
NOV
14h00
Alfred Machin : Programme 3 (1h)

 

En partenariat avec La Cinémathèque Royale de Belgique, et durant 1 mois, la Fondation Jérôme Seydoux Pathé met en lumière le réalisateur Alfred Machin. Cinéaste à la carrière prolifique, Alfred Machin tombe quelque peu dans l’oubli jusqu’aux débuts des années 1990, quand le grand projet de restauration financé par la Communauté Européenne parvient à conserver 37 des 150 films qu’il a réalisé.

 

 

Durant cette programmation exceptionnelle, seront projetés plus d’une vingtaine de films parmi les plus marquants, tirés des différentes périodes de création d’Alfred Machin. 

 

Serpentin Fait de la peinture (1922) – 36min

Réalisation : Alfred Machin

Scénario : Alfred Machin et Marcel Levesque

Production : Les Films Louis Nalpas 

Edition : Pathé Consortium Cinema

Interprètes : Marcel Levesque, Louis Monfils 

Résumé : Serpentin rêve bacchantes et nymphes, mais hélas son épouse ne l’autorise qu’à aller peindre une vache dans un pré. Un jour, Serpentin fait la connaissance d’une midinette qui accepte de venir poser pour lui le jeudi suivant. Mais alors que notre midinette s’est transformée en nymphe, la vache met le chapeau de la jeune fille en pièces et le chien d’un gamin emporte les vêtements de la pauvre fille.

Le film est projeté en 35mm, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique.

 

Suivi de

 

Fouinard est Joyeux (1911) – 6’

Réalisation : attribué à Alfred Machin

Production : Nizza 

Edition : Pathé Frères

Interprètes : Georges Vinter

Résumé : Fouinard, sans profession définie, adopte ce jour-là celle de marchand de légumes. Il jette son dévolu sur une charrette bien garnie et, fouette cocher! Le propriétaire, assisté de quatre gendarmes, se lance à sa poursuite et une course désopilante se déroule

Le film est projeté en 35mm, la copie provient des Archives Françaises du film (CNC). 

 

Suivi de

 

Je vais me faire raser (1914) – 12’

Réalisation: Alfred Machin

Scenario: Alfred Machin 

Production : Belge-Cinema-Film

Edition : Pathé Frères

Interprètes :  Darman 

Résumé : Zoot Koop, jeune étudiant, et Fred Beulemans, garçon coiffeur, sont tous les deux fort épris de la jolie Linka, fille du barbier. Mais Linka préfère le séduisant étudiant. Pour se venger, le garçon coiffeur dénonce au père le rendez-vous de sa fille. Le farouche barbier s’empare de notre don Juan et, de gré ou de force, lui rase les cheveux, les moustaches, les sourcils…de sorte que le beau Zoot Koop sort de l’opération, le crâne luisant comme une boule de billard et le visage plus dépourvu de poils que celui d’un Albinos.

Le film est projeté en 35mm, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique.

 

Suivi de

 

L’Aéroplane de Fouinard (1911) – 4’

Réalisation : Alfred Machin

Production et édition : Pathé Frères

Interprètes : Georges Vinter

Résumé : Fouinard, pauvre diable cherchant un coup à faire, dérobe à une devanture de jouets un grand moulin en papier. C’est son premier vol. Poursuivi, notre vagabond enjambe une bicyclette, entre en collision avec deux porteurs et prend leurs cartons en écharpe. Ainsi transformé en aéroplane, le moulin à papier servant d’hélice, le nouvel aviateur s’élève dans les airs, effectuant ainsi son second vol.  

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de Gaumont Pathé Archives.

 

La séance est accompagnée au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de piano. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >