MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 23 Octobre 2014 à 15h00

Jeu
23
OCT
15h00
ALBERT CAPELLANI - LE CHEVALIER DE MAISON ROUGE

CAPE ET EPEE  (1914) - 115'

Réalisateur : Albert Capellani d’après le Roman d’Alexandre Dumas

Produit (pour Pathé-Frères) par la SCAGL - Société cinématographique des auteurs et gens de lettres

 

Séance accompagnée au piano par David Cassan, élève de la classe d'improvisition au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de la Musique et de la Danse de Paris

La reine Marie-Antoinette attend, dans la prison du Temple, le jour de l’échafaud. Un jeune émigré - que son dévouement a fait surnommer par le peuple “l’Amoureux de la Reine”- le Chevalier de Maison-Rouge, forme chaque jour un nouveau complot pour la sauver.
 
Il est secondé dans ses projets par Dixmer qui – en raison de services rendus- lui voue une reconnaissance qu’aucun danger ne peut faire chanceler. Dixmer n’hésite pas à sacrifier sa fortune, sa vie et même celle de sa femme la douce Geneviève.
 
Un soir, alors que Geneviève aide à l’exécution des plans du Chevalier, elle est arrêtée par une patrouille patriote. Maurice Lindey, un républicain généreux vole à son secours et la délivre. Fasciné par sa beauté, il en tombe amoureux. Le lendemain, en cherchant à la retrouver, il est surpris par Dixmer et ses complices qui projettent de l’assassiner mais Geneviève le reconnaît et sauve à son tour la vie à son libérateur de la veille.
 
Dixmer réalise qu’il peut tirer avantage de rapports amicaux avec Maurice et l’invite à venir fréquemment chez lui malgré la répugnance de sa femme. En effet, sans s’en douter, Maurice sert le complot royaliste.  Il facilite l’entrée de la prison à Geneviève qui a manifesté le désir de voir la Reine et, désir de femme aimée devient un ordre pour Lindey.
 
La conspiration est mise à jour et Maurice éprouve la plus grande peine à raffermir sa popularité. Son ami Lorin, pour l’aider à rétablir son crédit, le fait mettre à la tête d’une escouade chargée d’arrêter le Chevalier de Maison-Rouge. Placé entre son devoir et son amour, Maurice favorise l’évasion du Chevalier, trahison dont l’amour de Geneviève acquittera le prix.
 
Tout à coup, Dixmer reparaît et pardonne son amour à sa femme, à la condition qu’elle se sacrifie pour sauver la reine. Le plan est au point. Dixmer a pénétré dans la prison. Marie-Antoinette va être enlevée lorsqu’un accident imprévu vient empêcher sa réussite. Le Chevalier se fait tuer et Geneviève est condamnée à mort.
 
Désespéré, Maurice va rejoindre Geneviève en prison. Mais il parvient à fuir avec elle, grâce au dévouement sublime de Lorin qui les trompe pour mieux les sauver, et monte à leur place sur l’échafaud.
 
En partenariat avec la Cinémathèque française

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.