24/08/2017

La Fondation en famille

A partir du 30 septembre, la Fondation propose des activités ludiques pour toute la famille.

Quatre ateliers différents seront proposés en alternance chaque samedi à 14H30. L’occasion d’initier petits et grands à la magie du cinéma. 

 

Raconte-moi la pellicule

Le passage au tout numérique dans le domaine des techniques cinématographiques ne doit pas faire oublier que le cinéma est né d'un support argentique emprunté à la photographie : la pellicule. Pour que les images puissent s’animer sur un écran, cette bande souple et transparente suivait un parcours bien précis, de sa fabrication à son chargement dans les projecteurs. Bientôt, la pellicule aura totalement disparu des cabines de projection. Garder en mémoire son histoire facilite la compréhension des origines du cinéma.

L’atelier propose aux enfants la découverte de la matière « pellicule ». Après un peu d’histoire, ils joueront les cinéastes en herbe en manipulant des caméras et projecteurs Pathé-Baby, dont la simplicité a fait rentrer le cinéma dans les salons au début du XXème siècle, bien avant la télévision. L'atelier se termine par une courte projection de films muets en ciné-concert. 

A partir de 8 ans

Durée : 1h30/1h45

La projection est accompagnée au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Tout en couleurs

Dès sa naissance, le cinéma a cherché à se peindre aux couleurs de la vie. De multiples expérimentations ont été menées - du coloriage à même la pellicule - à la coloration au pochoir, en passant par le teintage ou le virage…, pour améliorer l’illusion de réalité, éblouir toujours plus le public et recréer devant lui un monde imaginaire et enchanteur.

L’atelier propose aux jeunes enfants de colorier des images sur pellicule, en utilisant les dispositifs hors du commun qui ont donné de la couleur aux premiers films « noir et blanc ». L'atelier se termine par une courte projection de films muets en ciné-concert

A partir de 5 ans

Durée : 1h30/1h45

 

La projection est accompagnée au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

 

Visite au coeur de la mécanique

La visite guidée de la galerie des appareils, située au sein de la Fondation Jérôme Seydoux Pathé, donne accès à une authentique histoire de l’évolution technique des caméras et projecteurs, depuis le Cinématographe des frères Lumière jusqu'aux appareils pour cinéastes amateurs.

Petites machines, simples ou complexes, elles furent les premiers outils d’une industrie du rêve balbutiante. Cette découverte des secrets mécaniques du cinéma est suivie d’une projection de films muets, accompagnée au piano, et illustrant les prouesses techniques de ces appareils des premiers temps.

A partir 7/8 ans

Durée : 1h

Le Petit cinématographe

Connaissez-vous la lanterne magique ? Considérée comme l’ancêtre du cinéma, cette machine fut la première à pouvoir projeter des images lumineuses, agrandies sur un écran. Une fois glissés dans la lanterne, des simples dessins peints sur plaque de verre devenaient le support d’histoires fabuleuses, voire même fantasmagoriques.

Sous forme de conte accompagné au piano, mêlant peintures sur verre du XIXème siècle sortant  d’une authentique lanterne magique et premiers films muets, ce ciné-spectacle offre l’occasion de découvrir la féérie et la poésie des premiers temps du cinéma.  

A la suite de la représentation, une leçon de musique permet d’initier les enfants à l’improvisation musicale.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.