NOV
  • MER
    15
    NOV
  • JEU
    16
    NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV
  • VEN
    1
    DEC

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 09 Avril 2016 à 16h00

Sam
09
AVRIL
16h00
Programme Max Linder (50')

Jacques Prévert, une jeunesse au cinéma

« Quelques-uns de ces programmes de salles, simples feuillets ou petits livrets, ont été conservés jusqu’à nous. Leur réclame naïve, concentré de formules toutes faites, plaît à Prévert. Elles annoncent des émotions franches, des effets simples. Elles n’ont rien à voir avec le « réalisme psychologique » aux nuances factices dont les longs-métrages français de prestige se rendront coupables, dix ans plus tard, aux yeux des jeunes cinéphiles d’avant-garde. Dans les notes préparatoires d’Enfance, Prévert a noté le nom de Max Linder avant de le remplacer par celui de Gribouille. Max est strictement contemporain de Nick Winter et Rigadin, emblématique comme eux de la prolixe production comique de Pathé entre 1911 et 1914. Il incarne une forme de comique plus élégante, ou plus « distinguée » . Alain Carou, Conservateur à la Bibliothèque Nationale de France et historien du cinéma.

 

______________________________________________________________________

Durant toute sa vie, Jacques Prévert témoignera d’un attachement sans faille au cinéma. Quelles œuvres cinématographiques ont nourri l’imaginaire du jeune Prévert ?

Pour le savoir, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et Fatras / Succession Jacques Prévert ont étudié de près son texte autobiographique Enfance. Le résultat de cette démarche donne aujourd’hui lieu à une exposition inédite et un cycle de projections d’œuvres cinématographiques qui ont participé à l’émergence d’un talent unique au sein de la culture française.

 

Programme précédé des actualités Gaumont Pathé : La boite à couleurs (43 secondes) 1922 - Les artistes mobilisés organisent une fête de 1830 pittoresque et joyeuse qui malgré la pluie obtient un vif succès (2’06) 1920

 

PROGRAMME MAX LINDER (50')

Max et l’inauguration de la statue 1913 (13’)

Scène comique

Production : Pathé frères

Scénario : Max Linder

Interprète : Max Linder

Résumé : Max, dont les succès féminins ne sont plus à compter, reçoit une lettre d’une mystérieuse inconnue, lui donnant rendez-vous au bal costumé de l’Opéra. Notre don Juan va choisir un costume, mais tout est déjà loué ; il doit se rabattre sur une armure de chevalier. Enchanté de sa conquête, Max se livre à de joyeuses libations. Le lendemain matin, il est jeté, complètement ivre, à la porte du restaurant. Or, ce matin-là, le ministre de la Guerre inaugure au Louvre la statue du chevalier Bayard. Deux apaches trouvent Max sous son armure et cette découverte leur suggère l’idée de subtiliser la statue du chevalier en mettant à sa place notre joyeux noctambule.

La copie numérique provient de : Gaumont-Pathé Archives 

 

2 août 1914 (1914) 12 min

Scène comique

Production : Pathé Frères

Scénario : Georges Fagot

Interprètes : Max Linder, Gaby Morlay

Résumé : Août 1914, Max, incorrigible séducteur est surpris par l'appel à la mobilisation générale et se voit contraint de partir pour le camp d'entraînement.

La copie numérique provient de : Gaumont-Pathé Archives 

 

L’ingénieux attentat (1910) 6’30

Scène comique 

Production : Pathé Frères

Scénario : Max Linder

Interprète : Max Linder

Résumé : Max et Serge veulent aller faire la bombe mais ils n’ont pas d’argent. Max va en demander à son père mais celui-ci refuse. Lorsque les parents sortent pour se rendre à une soirée, ils sont agressés par un voleur…

La copie 35mm provient de : La Cinémathèque Française  

 

MAX ET SON CHIEN DICK (1912) 7 min

Scène comique

Production : Pathé Frères

Scénario / Réalisation : Max Linder

Interprètes : Max Linder, Jane Renouard, Henri Bosc

Résumé : Jane hésite entre deux prétendants, William et Max qui lui semblent, chacun dans son genre, doués de mérites égaux. Elle les tire à la courte paille. Le sort favorise l’heureux Max. Après les douceurs de la lune de miel Max surprend, entre Williams et sa femme, une correspondance qui lui semble suspecte.

La copie 35mm provient de : Gaumont-Pathé Archives 

 

BOXEUR PAR AMOUR (1912) 6 min 

Scène comique

Production : Pathé Frères

Scénario / Réalisation : Max Linder

Interprète : Max Linder

Résumé : Éperdu d’amour pour la fille du champion Jack Jeffroies, Max demande sa main. Mais trois prétendants sont déjà sur les rangs et Miss Jeffroies, qui est la meilleure élève de son père, n’accordera sa main qu’à son vainqueur dans un assaut de boxe.

La copie 35mm provient de : Gaumont-Pathé Archives 

 

MAX SE TROMPE D'ETAGE (1910) 6 min 

Scène comique

Production : Pathé Frères

Réalisation : Max Linder

Interprète : Max Linder

Résumé : Max rentre très éméché. Il pénètre tour à tour dans divers appartements qui ne sont pas le sien et se fait mettre à la porte avec fracas.

La copie 35mm provient de : Gaumont-Pathé Archives 

Les films sont issus des collections des Archives Françaises du Film (CNC). Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean-François ZYGEL en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Cliquez Ici pour télécharger le programme complet en PDF !
Télécharger >