NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV
  • VEN
    1
    DEC
  • SAM
    2
    DEC
  • DIM
    3
    DEC

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Ven. 06 Janvier 2017 à 16h00

Ven
06
JAN
16h00
PROGRAMME SPIELBERG JEWISH FILM ARCHIVE (1h15) Travail et solennités en Palestine

 

 

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé offre une carte blanche à la Cinémathèque de Jérusalem et à la Spielberg Jewish Film Archive. L’occasion pour les spectateurs parisiens d’avoir accès à un échantillon unique au monde de films muets – documentaires et fictions – tirés des archives cinématographiques israéliennes.

 

 

 

 

PROGRAMME SPIELBERG JEWISH FILM ARCHIVE - Travail et solennités en Palestine

Vayehi Bimei – 1932 (17min)

Production : Eretz Israël Company

Réalisation : Chaim Halachmi

Ce film produit en 1932 par Eretz Israël Company, est la première fiction israélienne. Le réalisateur Chaim Halachmi a transformé le script de Nathan Axelrod pour aboutir à une comédie qui mélange des éléments locaux et une forme étrangère. Il a été tourné pendant la fête de Pourim à Tel Aviv. On suit les mésaventures d’un tailleur, de sa femme et de deux touristes américains, le tout se terminant pas un « happy end ». Le caractère achevé de cette production a été considéré comme la preuve qu’une industrie du cinéma israélienne était possible.

Le film est projeté en 35mm

Suivi de

Travail et cérémonies en Palestine – 1926 (49min)

Réalisé en 1926 par la société Zohar et appelé Vehavu Banim Ligvulam, le film a été acheté par le Fonds national juif. Le titre initial du film a été modifié en Travail et cérémonies en Palestine. Le film original comprend des scènes de la construction de l’Hôtel King David, l’inhumation de Max Nordau un dirigeant sioniste et la Pâque telle qu’elle est célébrée par les Samaritains. Le FNJ a ajouté une quatrième bobine, filmée par Yaakov’ Ben Dov, des noms des donateurs tels qu’ils apparaissent dans le « Livre des dons d’or ».

Le film est projeté en 35mm

 

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de Piano.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >