JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT
  • DIM
    4
    AOUT
  • LUN
    5
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 07 Janvier 2017 à 14h00

Sam
07
JAN
14h00
Oded the wanderer – 1933 (61 min)

 

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé offre une carte blanche à la Cinémathèque de Jérusalem et à la Spielberg Jewish Film Archive. L’occasion pour les spectateurs parisiens d’avoir accès à un échantillon unique au monde de films muets – documentaires et fictions – tirés des archives cinématographiques israéliennes.

 

 

 

Oded the wanderer – 1933 (61 min)

Réalisation: Chaim Halachmi

Avec: Shimon Povsner, Shimon Finkel, Shifra Ashman, Moshe Chorgal

En 1932, plusieurs pionniers qui souhaitaient jeter les bases d’une industrie cinématographique en Palestine ont unis leurs forces pour produire deux premiers films authentiquement locaux. L’un d’eux, « Oded the Wanderer » a été réalisé par Chaim Halachmi, cadré par Nathan Axelrod et financé par Spivak, avec la participation d’acteurs de théâtre, et de comédiens non professionnels.

Le film raconte l’histoire d’Oded, un jeune garçon d’un mochav, qui part en voyage avec sa classe mais se perd en chemin. Ses parents et amis partent à sa recherche, mais la caméra suit les tribulations d’Oded dans la vallée de Jezreel à la rencontre des Bédouins, d’une touriste excentrique et de la faune locale.

A sa sortie, le film a été encensé par le public et la critique ; « Les bases d’un cinéma hébraïque ont été posées hier », a claironné le quotidien Doar HaYom en sortant de la première projection au cinéma Zion de Jérusalem. 

 

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de la Cinémathèque de Jérusalem

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >