JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET
  • JEU
    1
    AOUT
  • VEN
    2
    AOUT
  • SAM
    3
    AOUT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 10 Avril 2018 à 16h00

Mar
10
AVRIL
16h00
Le Navire des Hommes Perdus (Das Schiff der verlorenen Menschen) de Maurice Tourneur, 1929 (2h)

Du 4 avril au 1er mai 2018, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose une rétrospective consacrée au cinéma muet de Maurice Tourneur. ce metteur en scène franco-américain a joué un rôle capital dans le développement du cinéma aux Etats-Unis dans les années 1910. Au point que ses pairs le considéraient comme l’égal de D.W. Griffith et de Cecil B. DeMille. La période muette, la plus riche de sa carrière, reste méconnue en France.

 

 

 

 

La séance est accompagnée au piano par un élève de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Le Navire des Hommes Perdus (Das Schiff der verlorenen Menschen), 1929 (2h)

 

Réalisation et scénario : Maurice Tourneur

Adaptation : Franzos Keremen

Production : Max Glass Film Produktion

Photographie : Nikolaus Farkas

Avec : Fritz Kortner, Marlene Dietrich, Robin Irvine, Faston Modot et Wladimir Sokoloff

Un médecin américain, Cheyne, se trouve embarqué sur le navire du capitaine Vela voguant à destination du Brésil. Les passagers qui participent à ce voyage sont essentiellement des criminels ou des évadés en cavale. Un soir, le médecin sauve de la noyade Ethel Marley, une aviatrice qui essayait de traverser l’Atlantique.

 

Il s’agit du dernier film muet de Marlène Dietrich et de Maurice Tourneur.

 

La copie du film sera projeté en 35mm, en provenance de la Deutsche Kinemathek.

 

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger toute la programmation, cliquer ci-dessous
Télécharger >