JUILLET
  • VEN
    12
    JUILLET
  • SAM
    13
    JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 20 Mars 2018 à 16h30

Mar
20
MARS
16h30
Le Montreur d'ombres, Arthur Robison – 1923 (1h30)

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et le Festival L'Europe autour de l'Europe s'associent pour présenter les chefs-d’œuvre incontournables du cinéma allemand des années 1920. Après avoir inspiré Hollywood, le Film Noir, Les Nouvelles vagues et les anti-héros des années soixante, cette décennie prodigieuse du cinéma muet continue aujourd’hui d’influencer les cinéastes. Cette période fera du cinéma allemand le meilleur d'Europe. La séance est accompagnée au piano par un élève de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

 

 

Le Montreur d'ombres (Schatten - Eine nächtliche Halluzination) d’Arthur Robison – 1923 (1h30)

 

Réalisation et scénario : Arthur Robison et Rudolf Schneider

Chef-opérateur : Fritz Arno Wagner

Production : Pan-Film GmbH

Avec : Fritz Korner, Ruth Weyher, Gustav von Wangenheim, Alexander Granach, Eugen Rex, Max Gülstorff

 

 

Synopsis : Lors d’un dîner, un montreur d’ombres offre un spectacle exposant aux invités ce qu’il adviendra si la maîtresse de maison s’abandonne à un jeu de séduction avec un de ses convives.

« Grâce à une vigueur exceptionnelle de l'inspiration, les personnages de ce film se délivrent de l'uniformité abstraite imposée par l'expressionnisme. Ils arrivent à les incarner avec une intensité quasi animale : la  jeune femme, par exemple, n'est dans chaque mouvement de hanches, dans chaque arrondi de bras, que tentation et promesse - Eve éternelle. » Lotte Eisner, L'Ecran démoniaque.

 

Arthur Robison naît en 1883 à Chicago, dans une famille germano-américaine, et est élevé en Allemagne. Il réalise son premier film, Nuit d’horreur, en 1917. En 1923, il réalise Le Montreur d’ombres, son film le plus important. Dans les années 1920, il part pour les Etats-Unis et revient en Allemagne en 1933, où il tourne des films pour la société de production UFA sous le IIIème Reich. Il meurt en 1935. 

 

Le film est projeté en 35mm, la copie provient du Deutsche Filminstitut. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME COMPLET, CLIQUER ICI !
Télécharger >