SEPT
  • VEN
    22
    SEPT
  • SAM
    23
    SEPT
  • DIM
    24
    SEPT
  • LUN
    25
    SEPT
  • MAR
    26
    SEPT
  • MER
    27
    SEPT
  • JEU
    28
    SEPT
  • VEN
    29
    SEPT
  • SAM
    30
    SEPT
  • DIM
    1
    OCT
  • LUN
    2
    OCT
  • MAR
    3
    OCT
  • MER
    4
    OCT
  • JEU
    5
    OCT
  • VEN
    6
    OCT
  • SAM
    7
    OCT
  • DIM
    8
    OCT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 27 Avril 2017 à 14h00

Jeu
27
AVRIL
14h00
Films de montagne (1h14)

 

Du 19 Avril au 2 Mai 2017, la Fondation Jérôme Seydoux- Pathé accueille la Cinémathèque Suisse à Lausanne, pour une carte blanche dédiée au cinéma muet suisse. Une programmation qui s’articule autour de ses multiples facettes et qui donne une vision représentative de la production suisse mais aussi des premiers films tournés en Suisse par des opérateurs étrangers. 

 

 

 

Films de montagne (1h14) 

 

Der Bergführer (Le guide alpin) - 1918 (1h07)

Réalisation : Eduard Bienz

Der Bergführer marque les débuts d’une production de fiction en Suisse et compte parmi les premiers Bergflime (films de montagne). Mis en scène par des membres d’une troupe de théâtre bâlois, il profite de la compétence technique d’une société jusque-là spécialisée dans les documentaires et les actualités locales (EOS).

Der Bergführer est vraisemblablement le plus ancien film suisse de montagne, filmé jusqu’à 3000 m d’altitude, presque entièrement en décors naturels, dont les images du Jungfraujoch ont marqué l’histoire du cinéma suisse. En harmonisant habilement le drame d’une histoire d’amour malheureuse à la splendeur du paysage, ses auteurs entendent faire de ce genre de cinéma alpestre un objet de propagande touristique à l’étranger. (Hervé Dumont Histoire du cinéma suisse.)

 

La Suisse inconnue. La Vallée de Lötschenthal – 1916 (7min)

Réalisation : Frederik Burlingham

Installé de 1913 à 1918 à Montreux, au coeur des domaines alpins, le cinéaste et alpiniste américain Frederick Burlingham compte parmi les plus importants producteurs actifs en Suisse durant cette décennie. L'exploration à laquelle il nous convie ici est celle d'une vallée du Valais que découvraient alors voyageurs, folkloristes et artistes.

 

 

Les films sont projetés en 35mm, les copies proviennent de la Cinémathèque Suisse.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme, cliquer ici !
Télécharger >