AOUT
  • VEN
    16
    AOUT
  • SAM
    17
    AOUT
  • DIM
    18
    AOUT
  • LUN
    19
    AOUT
  • MAR
    20
    AOUT
  • MER
    21
    AOUT
  • JEU
    22
    AOUT
  • VEN
    23
    AOUT
  • SAM
    24
    AOUT
  • DIM
    25
    AOUT
  • LUN
    26
    AOUT
  • MAR
    27
    AOUT
  • MER
    28
    AOUT
  • JEU
    29
    AOUT
  • VEN
    30
    AOUT
  • SAM
    31
    AOUT
  • DIM
    1
    SEPT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Ven. 30 Janvier 2015 à 17h30

Ven
30
JAN
17h30
La Cinémathèque française (Hors les murs) - The desert man

« Il était une fois le western / 1910-1919 »

Située à deux pas de La Cinémathèque française, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé accueille, du 28 janvier au 1er février 2015, le festival international du film restauré « Toute la mémoire du monde ».

 

 

 

 

En 6 programmes sur 5 jours (ouverture exceptionnelle dimanche 1 février), la Fondation programme une série de restaurations 35 mm issues des collections de La Cinémathèque française, proposant ainsi un parcours en ciné-concerts dans le western des premiers temps. Selon une géographie trompeuse, le Far-West s'étend de la Camargue (Durand-Hamman) à la Corrèze (Duvivier), sur la West Coast (Pathé Exchange) ou encore entre le New Jersey et Los Angeles (Hart-Ince-Triangle).

Séance présentée par Clarisse Bronchti, chargée de restaurations et sauvegardes collections films, à La Cinémathèque française et par Loïc Artega, Doctorant.

THE DESERT MAN - La Cité du désespoir (1916) – 52’

Réalisation : William S. Hart

Production : New York Motion Picture Corporation – Kay Bee

Interprètes : William S. Hart, Margery Wilson

Résumé : Alors qu'il traverse le désert, le chercheur d'or Jim Alton rencontre une femme mourante qui l'implore de s'occuper de son enfant, le petit Joé. Arrivé à la Cité du désespoir, il se heurte au père, le brutal Dick Burton, et prend Joé sous sa protection. Jim tombe amoureux de Jenny, une jeune femme dont le père meurt malgré les soins du docteur Howard. Ce dernier convainc Jenny de le suivre chez lui pour se marier. Découvrant qu'il a déjà une femme, Jenny le quitte mais, n'osant revoir Jim, accepte de travailler dans un dancing. Pendant ce temps, Jim devient riche et populaire. Tacoma Jake, un ambitieux malfaiteur, souhaite s'installer en ville avec sa bande mais Jim leur en refuse l'accès. Pour se venger, ils kidnappent Joé avec l'aide de Dick Burton pour contraindre Jim de se rendre…

Film âpre, fauché mais rare signé Hart et Ince pour la Kay Bee : engeance post Gold Rush, intrigue émaciée du solitaire magnanime sauvant la veuve et l’orphelin. Copie unique au monde, restauration en 2010 (reconstruction, narration, copie couleur Desmet).

. Projection en 35 mm et accompagnée au piano par Thomas Lavoine, élève de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.