JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET
  • MAR
    30
    JUILLET
  • MER
    31
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 18 Mars 2015 à 16h00

Mer
18
MARS
16h00
Carte Blanche aux Archives françaises du Film - Voyage en France (46')

On oublie souvent que les différentes enseignes de la société Pathé produisirent un nombre considérable d’images documentaires de grande qualité qui constituent un témoignage unique sur des sociétés et des paysages aujourd’hui disparus. Les collections du CNC (Centre National de la Cinématographie) sont riches de ces bandes qui offrent des points de vue parfois pittoresques sur des pratiques, des sites,  des organisations sociales qui sans elles seraient parfois tombés dans l’oubli. Les trois programmes proposés sont ainsi des invitations à la pérégrination (Voyage plein est), des lieux manifestant l’apparition de nouvelles pratiques sociales et culturelles (Tourisme des bords de mer), des univers professionnels que leur effacement rend aujourd’hui précieux (Métiers d’autrefois).

 

Un voyage extraordinaire  (1909) – 5’ (Fiction)

Production : Pathé Frères

Résumé : Pendant un trajet en train, des voyageurs lisent tranquillement leurs journaux quand ceux-ci se déchirent soudainement pour former des bonshommes en papier. Effarés par ce phénomène ils décident tout de même de déjeuner. C'est alors que les aliments se consomment tout seuls. Puis le train s'emballe ...

 

La pêche aux harengs au large de Boulogne-sur-mer  (1920) – 5’

Production : Pathé enseignement

Résumé : Les bancs de harengs repérés, les chalutiers à vapeur partent du port de Boulogne-sur-mer. Les pêcheurs mettent à l’eau le filet, long de 6 km, soutenu par des flotteurs. Quelques heures plus tard, le filet est ramené à bord manuellement.

 

La Bretagne  (1925) – 3’

Production : Pathé enseignement.

Résumé : Le pardon de Saint-Thégonnec, son calvaire et ses environs, notamment l’étonnant site de Huelgoat, avec ses énormes rochers disséminés dans la forêt.

 

Une noce en Bretagne (1908) – 8’

Société de production : Pathé Frères

Résumé : Un mariage traditionnel en Bretagne. Les mariés sortent de l’église, pour rejoindre la table des cadeaux, pendant que les cuisinières préparent le repas. Puis tout le monde passe à table pour déguster les mets.

 

D’où viennent les faux cheveux  (1909)  – 5’

Société de production : Pathé Frères

Résumé : Sur un marché breton, des femmes se font couper artisanalement leurs longs cheveux, en échange d’étoffes. Les tignasses ainsi récupérées sont triées, lavées, rincées, séchées, coiffées. Cousues, elles forment des perruques et des postiches à la mode, que présente un modèle.

 

La côte vendéenne et les Sables-d’Olonne  (1924) – 3’

Production : Pathé enseignement.

Résumé : Côtes rocheuses battues par les vagues de la Pironnière, anfractuosité du puits d’Enfer des marais salants sont les divers paysages qui jalonnent la route des Sables-d’Olonne.

 

Le carnaval de Nice (1912) – 4’

Production : Pathé Frères

Résumé : Au carnaval de Nice, les participants déguisés défilent en dansant autour des chars

 

La mer au clair de lune  (1907) – 3’

Production : Pathé Frères

Résumé : La nuit, des vagues viennent s'écraser contre une jetée et le long d'une plage rocheuse. Un petit voilier passe au loin.

 

Bécassotte à la mer (1920) – 7’(Fiction)

Réalisation : O’Galop, Marius

Société de production : Pathé-Consortium-Cinéma

Résumé : Au lieu de bâiller aux corneilles sur la plage et sur les conseils de sa patronne, Mme Painrassy, Bécassotte décide d’enfiler sa tenue de baigneuse afin d’aller tremper les pieds dans l’eau. Mais c’est sans savoir ce qui l’attend, car entre les mauvais tours des baigneurs, les poissons plus gros et plus méchants les uns que les autres, Bécassotte n’est pas au bout de ses peines, elle qui ne sait même pas nager.

 

. Projections en 35 mm

Séance accompagnée au piano par Thomas Lavoine, élève de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.