NOV
  • VEN
    17
    NOV
  • SAM
    18
    NOV
  • DIM
    19
    NOV
  • LUN
    20
    NOV
  • MAR
    21
    NOV
  • MER
    22
    NOV
  • JEU
    23
    NOV
  • VEN
    24
    NOV
  • SAM
    25
    NOV
  • DIM
    26
    NOV
  • LUN
    27
    NOV
  • MAR
    28
    NOV
  • MER
    29
    NOV
  • JEU
    30
    NOV
  • VEN
    1
    DEC
  • SAM
    2
    DEC
  • DIM
    3
    DEC

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 08 Mars 2016 à 16h00

Mar
08
MARS
16h00
CHARLIE CHAPLIN CHEZ KEYSTONE 4 – 50’

La naissance de Charlot, les Keystone comedies 

En 1914, un petit comédien de music-hall anglais débute au cinéma à la suite d’une offre de la New York Motion Pictures Company.  « Un an de cette affaire et je retourne au Vaudeville en star internationale » se dit Chaplin,  comme il le confessera plus tard dans son autobiographie. En effet, il n’accepte le contrat que pour le salaire qu’on lui propose et la valeur publicitaire qu’il confère au 7eme art.

Les films étant largement improvisés, on lui demande de se confectionner un déguisement avant de tourner. Il décide d’associer tout ce qui s’oppose : pantalon large, veste trop serrée, petit chapeau et grandes chaussures. Pour paraitre plus vieux, il se colle une moustache et s’empare d’une canne. Charlot est né ! 

Charlie Chaplin se laisse prendre au jeu du cinéma et prend progressivement le contrôle devant, mais aussi derrière la caméra. En une année aux Studios Keystone, il tourne 35 films qui le propulsent  vers la célébrité mondiale. 

Suite à un conflit avec son producteur Mack Sennett, Chaplin quitte la société Keystone pour la Société Essanay. C’est le début de la fin pour la Keystone qui ira de déconfiture en déconfiture, pour être liquidée au début de l'année 1917. Les éléments de tirages originaux des films de Chaplin, ou plutôt ceux qui survivaient, soit les négatifs et les intertitres, sont au pire détruits et au mieux dispersés et revendus au poids dans des ventes aux enchères.

Il aura fallu plus de 10 ans de recherches obstinées pour reconstituer ce trésor de l'histoire du cinéma. Une coopération passionnée de Lobster Films, du British Film Institute et de la Cinémathèque de Bologne démarrée en 2002. 

 

THE MASQUERADER (Charlot grande coquette)1914 (12’21)

Production : KEYSTONE

Réalisation : Charles CHAPLIN

Interprètes : Charles CHAPLIN, Roscoe "Fatty" ARBUCKLE, Chester CONKLIN, Charley CHASE, Charles MURRAY, Minta DURFEE

Acteur de cinéma, Charlot tourne trop autour des filles. Mis à pied, il revient sous l'aspect d'une femme fort séduisante et il est engagé sur le champ pour le principal rôle féminin.

 

MABEL’S BUSY DAY (Charlot et les saucisses) – 1914 (12’39)

Production : KEYSTONE

Réalisation : Charles CHAPLIN

Interprètes : Charles CHAPLIN, Mabel NORMAND, Edgar KENNEDY, Chester CONKLIN, Slim SUMMERVILLE, Charley CHASE, Al SAINT JOHN, Mack SENNETT

Mabel, vendeuse de saucisses ambulante, se glisse en douce entre deux palissades d'un circuit automobile. Ce n'est pas son jour de chance : elle a mal aux pieds, les clients se font rares ou l'agressent. La voyant en difficulté, Charlot vient à son secours, mais vole au passage son éventail.

 

LAUGHING GAS (Charlot dentiste) – 1914 (12’49)

Production : KEYSTONE

Réalisation : Charles CHAPLIN

Interprètes : Charles CHAPLIN, Mack SWAIN, Fritz SCHADE, Alice HOWELL

Apprenti sorcier plutôt qu'apprenti dentiste, Charlie provoque des catastrophes en série, sans cesse aux prises avec la malignité démente des objets et la rage de logique des gens comme il faut.

 

MAKING A LIVING (Pour gagner sa vie)1914 (12’53)

Production : KEYSTONE

Réalisation : Henry LEHRMAN

Interprètes : Charles CHAPLIN, Minta DURFEE, Virginia KIRTLEY, Chester CONKLIN

Les temps sont durs, il faut se battre pour manger, trouver du travail, conquérir les femmes. Charlot affronte le même homme, d'abord pour les beaux yeux d'une belle, puis dans le travail quand il essaie de se faire engager comme journaliste.

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean-François ZYGEL en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Téléchargez la programmation complète
Télécharger >