SEPT
  • MER
    20
    SEPT
  • JEU
    21
    SEPT
  • VEN
    22
    SEPT
  • SAM
    23
    SEPT
  • DIM
    24
    SEPT
  • LUN
    25
    SEPT
  • MAR
    26
    SEPT
  • MER
    27
    SEPT
  • JEU
    28
    SEPT
  • VEN
    29
    SEPT
  • SAM
    30
    SEPT
  • DIM
    1
    OCT
  • LUN
    2
    OCT
  • MAR
    3
    OCT
  • MER
    4
    OCT
  • JEU
    5
    OCT
  • VEN
    6
    OCT

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 06 Décembre 2016 à 14h00

Mar
06
DEC
14h00
Alfred Machin : Programme 5 (50')

En partenariat avec La Cinémathèque Royale de Belgique, et durant 1 mois, la Fondation Jérôme Seydoux Pathé met en lumière le réalisateur Alfred Machin. Cinéaste à la carrière prolifique, Alfred Machin tombe quelque peu dans l’oubli jusqu’aux débuts des années 1990, quand le grand projet de restauration financé par la Communauté Européenne parvient à conserver 37 des 150 films qu’il a réalisé.

 

 

Durant cette programmation exceptionnelle, seront projetés plus d’une vingtaine de films parmi les plus marquants, tirés des différentes périodes de création d’Alfred Machin. 

 

La Chasse aux singes (1912) – 6’30

Réalisation et scénario : Alfred Machin

Production et édition : Pathè Frères 

Résumé : Dans les épaisses forêts tropicales où ils s’ébattent, les singes sont pour les explorateurs d’amusantes captures. Les bons tireurs se contentent en général de les blesser légèrement afin de les conserver vivants. Quant aux indigènes, ils usent d’un stratagème qui consiste à introduire des fruits dans une calebasse ; cette calebasse est ensuite fixée bien en vue où les singes ont coutume de venir.

Le film est projeté en 35mm, la copie provient des Archives Françaises du film (CNC). 

 

Suivi de

 

Saïda a enlevé Manneken Pis – 1913 (7’30)

Réalisation et scénario : Alfred Machin

Avec : Mimir la panthère, Fernand Gravey, Nicolas d’Ambreville, Balthus, Arthur Devère.

Résumé : Saïda, un félin, s’échappe d’une attraction foraine et s’empare de Manneken-pis. La police court à sa poursuite mais Saïda est un animal farouche.

Le film est projeté en 35mm, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique. 

 

Suivi de

 

Mr. Beulemeester, garde civique – 1913 (16’)

Réalisateur : Alfred Machin

Avec : Nicolas Ambreville, Fernand Gravey

Le film est projeté en 35mm, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique. 

 

Suivi de

 

En Artois – Le drapeau des chasseurs– 1915 (5’)

Réalisateur : Alfred Machin

Production et Edition : Pathé Frères

Scène de guerre

Résumé À l’occasion du passage du drapeau, le bataillon de chasseurs à pied qui en avait la garde depuis un an, lui rend les honneurs dans un grand champ moissonné d’Arras. Les hommes défilent devant la garde au drapeau et la musique, installée au milieu des gerbiers.

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique.

 

Suivi de

 

Zouaves d’Afrique dans les Flandres belges – 1915 (5’)

Réalisateur : Alfred Machin

Production et Edition : Pathé Frères

Scène de guerre

Résumé : Cantonnés sur les plages de Nieuport (Belgique, Flandres occidentales), les soldats du 1er régiment de zouaves ont construit de véritables tranchées en sacs de sable. Profitant du repos, un soldat arrose des fleurs plantées sur un rempart et le perruquier rase un de ses camarades. Une partie du temps est consacrée à la fabrication d’armatures d’abris en ciment armé.

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de la Cinémathèque Royale de Belgique.

 

Suivi de

 

Mœurs et coutumes Sakalaves : cérémonie à Madagascar – 1910 (9’)

Réalisateur, scénario, dir. de la photographie : Alfred Machin

Production et Edition : Pathé Frères

Scène en plein air

Résumé : La capture des bœufs sauvages nous offre des tableaux mouvementés, caractéristiques de la vie indigène, ainsi que la lutte et la boxe. Des types sakalaves défilent ensuite, détaillant l’opération compliquée de leurs coif­fures, étalant leurs beautés et leurs laideurs. Le film se termine sur le spectacle animé d’un jour de fête.

Le film est projeté en version numérique, la copie provient de Gaumont Pathé Archives. 

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François ZYGEL, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >