MAI
  • JEU
    16
    MAI
  • VEN
    17
    MAI
  • SAM
    18
    MAI
  • DIM
    19
    MAI
  • LUN
    20
    MAI
  • MAR
    21
    MAI
  • MER
    22
    MAI
  • JEU
    23
    MAI
  • VEN
    24
    MAI
  • SAM
    25
    MAI
  • DIM
    26
    MAI
  • LUN
    27
    MAI
  • MAR
    28
    MAI
  • MER
    29
    MAI
  • JEU
    30
    MAI
  • VEN
    31
    MAI
  • SAM
    1
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 30 Mai 2018 à 15h00

Mer
30
MAI
15h00
Programme « Alexandre Promio: un opérateur Lumière » (30min)

Ce cycle présente les premières images filmées dans trois pays d’Afrique du Nord : le Maroc, la Tunisie et l’Algérie et revient sur le regard, pétri de l’idéologie coloniale, que l’industrie cinématographique porte sur le Maghreb à l’orée du XXème siècle.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

 

 

Programme « Alexandre Promio: un opérateur Lumière » (30min)

 

 

Alexandre Promio se rend en Algérie au mois de décembre 1896. Il tourne une série de vues et effectue quelques projections à Alger à partir du 15 décembre : « Nouvelles théâtrales. — Ce soir, aux Nouveautés […] projections du Véritable Cinématographe Lumière, faites par M. Promio, ingénieur de la maison Lumière. » (La Dépêche algérienne, Alger, 19 décembre 1896).

 

 

Vues d’Algérie :

La prière du muezzin (1896) Alger
Un musulman se prosterne, se relève aussitôt et recommence ce geste à plusieurs reprises.

Marché Arabe (1896) Alger
Animation du marché.

Rue Bab Azoun (1896) Alger
Circulation des piétons et des véhicules dans la rue.

Rue Mascara (1896) Tlemcen
Circulation des piétons dans la rue.

Rue Sidi-Bou-Medine (1896) Tlemcen
Animation de piétons et de véhicules dans la rue.

Arrivée de M. Le Président à Sidi-Bel-Abbès (1903)
Voyage du président Emile Loubet en Algérie et en Tunisie.

Défilé de chameaux avec les Bassours (1903)
Présentation de dromadaires richement harnachés.

« Le bassour est une véritable cage faite de plusieurs tiges de palmiers ingénieusement entrelacées et recouvertes d’éclatantes étoffes d’où tombent des centaines de pompons aux laines multicolores. C’est là-dedans que l’Arabe en voyage cache ses femmes et ses richesses, enfouit pêle-mêle ses enfants et ses tapis, ses vivres, ses ustensiles de route ou de cuisine. C’est tout à la fois son coffre-fort et son gynécée, son garde-manger, et sa nursery. » (Le Panorama, Paris, L. Baschet / L. Henry May, s.d. [1895-1900]). Source Institut Lumière.

Le cortège de Constantine (1903)
Passage de cavaliers spahis, de chasseurs puis de calèches.

Panorama du port d’Alger (1903)
Panorama des quais et de la ville.

Départ de la place du gouvernement à Alger (1903)
Vue prise d’un tramway. Panorama d’une place et de sa circulation.

Ligne d’Alger à Coléah : le grand ravin (1903)
Panorama d’un paysage en bord de mer.

Ligne d’Alger à Coléah : Tunnel de la pointe à Escade (1903)
Panorama d’un petit tunnel, d’un paysage aride, puis d’une agglomération.

Biskra : Enfants indigènes ramassant des pièces de monnaie (1903)
Un homme lance des pièces à des enfants qui se précipitent pour les ramasser.

Biskra : une noce indigène(1903)
“Les principaux personnages sont montés sur des chameaux.” Passage d’un cortège de cavaliers et de méharistes suivi d’une foule de curieux

 

 

Vues de Tunisie :

Marché (1896) Tunis
Des passants déambulent dans les allées du marché.

Marché aux poissons / Marché aux légumes / Souk El Bey   (1896) Tunis
Animation du marché.

Rues et portes Bab-el-Khaira (1896) Tunis
Parmi la circulation des passants, un groupe d’écoliers accompagnés par leur instituteur avance dans la rue.

Rue El-Halfouine / Rue Sidi-Ben-Arous  (1896) Tunis
Animation de la rue.

Place Bab Souika (1896) Tunis
Animation de la place

Marché aux charbons (1896) Sousse
Sur une place, des hommes attendent avec des dromadaires chargés de futailles.

Le Bey de Tunis et les personnages de sa suite descendant l’escalier du Bardo (1896) Tunis
Le Bey Muhammad al-Hadjdj et sa suite descendent l’escalier.

 

 

Vues d’Egypte :

Bédouins avec chameaux sortant de l’octroi (1897) Le Caire
Caravane de dromadaires puis de mulets chargés d’énormes balles de fourrage.

Sortie du pont El Kasr-el-Nil (ânes) (1897) Le Caire
Des ânes, des charrettes puis des dromadaires, tous chargés de fourrage, sortent du pont.

Bourricots sous les palmiers (1897) Sakkarah
Devant la statue de Ramsès II, promenade de touristes européens, montés chacun sur un âne que conduit un enfant.

 

Les films seront projetés en format numérique. Ils proviennent du fonds cinématographique Lumière de l’Institut Lumière. L’Institut Lumière (Lyon) a été créée en 1982 et consacre son activité à la diffusion et à la conservation du patrimoine cinématographique mondial.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >